Une vidéo inédite de la tragédie du 11 septembre a été dévoilée et elle fait froid dans le dos

Une vidéo inédite de l’attentat du 11 septembre a été publiée. Ce document glaçant d’un journaliste américain offre un nouveau témoignage sur l'enfer vécu de l’intérieur.

CNews nous parle des images inédites de l'attentat du 11 septembre tournées par le journaliste et caméraman de CBS News, Mark LaGanga.

Si 17 ans après la tragédie qui a frappé les Etats-Unis le 11 septembre 2001, vous pensez avoir vu tous les documentaires possibles sur ce sujet, en voici le dernier qui n’a jamais été diffusé et qui vaut la peine d’être visionné, car depuis sa mise en ligne sur YouTube le 31 août dernier, il a été visionné plus de 9,3 millions de fois.

Le 11 septembre 2001, Mark LaGanga a filmé le chaos qui régnait dans la ville de New York, plongée dans un épais nuage de cendre. A l’occasion de 17e anniversaire de l'attentat du 11 septembre, il a publié des images inédites restaurées.

Source : YouTube Mark LaGanga WTC 9/11 Video

Source : YouTube Mark LaGanga WTC 9/11 Video

On y voit des habitants, choqués, courir dans les rues, des secouristes s'affairer, tandis que Mark LaGanga se dirige vers les tours jumelles.

Il arrive à s'introduire dans le hall d'entrée du bâtiment détruit, et parvient même à interroger quelques rescapés ou encore un secouriste, l’avertissant :

"Je pense que vous devriez partir. Tout le monde est parti. J'entends le haut de la construction en train de s’ecrouler. "

Source : YouTube Mark LaGanga WTC 9/11 Video

Source : YouTube Mark LaGanga WTC 9/11 Video

Le 11 septembre 2001, près de 3.000 personnes avaient perdu la vie lors des attentats qui ont visés le World Trade Center, le Pentagone et la Pennsylvanie. 6.000 autres personnes avaient été blessées.

Selon le rapport de LadBible, près de deux décennies plus tard, les autorités américaines continuent toujours le travail pour identifier les personnes qui ont perdu la vie dans cette terrible tragédie.

Le mois dernier, un os de la mâchoire a permis d’identifier Scott Michael Johnson. L’homme qui avait 26 ans à l’époque travaillait pour la banque d'investissement Keefe Bruyette and Woods, lorsqu’il a perdu sa vie le 11 septembre 2001.

Selon les experts, Johnson est la 1 642 e personne à avoir été officiellement identifiée comme victime de l'attaque. Environ 1 100 personnes seraient toujours portées disparues.

L’équipe du bureau des médecins légistes de New York utilise maintenant des tests ADN de haute qualité pour aider les familles des victimes à faire leur deuil.

La mère de Johnson a déclaré que le fait d’apprendre que son fils était mort lors de l'attaque lui offrait une certaine «irrevocabilité».

«Cela vous tombe dessus comme ça et cela signifie aussi que c'est désormais irrevocable. D'une manière ou d'une autre, j'ai toujours pensé qu'il viendrait simplement dire : "Je suis là. J'avais juste perdu ma mémoire.», a-t-elle expliqué.

Les postes connexes
Actualités Feb 28, 2019
Salut, je suis Linda.... "J'ai été assassinée" : La police utilise l'histoire d'une fillette de 11 ans pour attraper son meurtrier
Jan 22, 2019
La mère de Julen, le garçon espagnol pris au piège dans le puits, parle encore a son autre enfant décédé avant
Dec 18, 2018
Une femme a kidnappé sa fille il y a 20 ans et révèle maintenant pourquoi et comment elle l'a fait
International Feb 19, 2019
La lettre présumée de la mère, qui a sauté d’un pont avec son fils de 10 ans, est dévoilée