La source:

Trois mères de Besançon sont condamnées parce que leurs enfants ont manqué l'école trop souvent

Quentin Autier
12 sept. 2018
13:32
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

À Besançon, trois mères ont été condamnées parce que leurs enfants ont trop séché les cours.

Annonces

France Bleu nous parle du tribunal de police de Besançon qui semble se montrer de plus en plus sévère avec les absences injustifiées à l'école. Trois mères de famille ont été convoquées mardi car leurs enfants ont été absents à plusieurs reprises sans aucun justificatif. Elles ont été condamnées à payer trois amendes de 150, 250 et 300 euros.

Ce mardi matin, trois mères de famille se sont retrouvées au tribunal parce que leurs enfants ont séché les cours à de trop nombreuses reprises. C'est la seconde fois qu'une affaire de ce genre est traitée au tribunal.

Une seule des mamans a décidé de faire acte de présence mais elles ont toutes les trois été jugées pour cet "absentéisme scolaire injustifié". Il faut cependant noter que leurs enfants ont été absents à de très nombreuses reprises.

Annonces
Annonces

L'un des adolescents âgé de 14 a manqué les cours à 32 reprises au cours des 7 derniers mois et un autre âgé de 13 ans a séché plus de 83 fois sur la même période. 

Et il semblerait que les chiffres ne vont faire qu'augmenter pour l'adolescent de 14 ans car il ne s'est présenté que deux fois au collège depuis la rentrée. 

Annonces

Le parquet ne les a pas tout de suite convoquées au tribunal. Il a commencé par essayer d'arranger la situation en convoquant la mère de ce jeune homme à un stage de responsabilité parentale en collaboration avec l'UDAF (Union Départementale des Associations Familiales).

Malheureusement, la maman de l'adolescent qui est d'origine kosovare n'y a pas participé et c'est pour cela qu'elle a été assignée à comparaître. 

Annonces

Durant son passage devant le juge, la maman s'est montrée contrite et elle a expliqué que malgré le fait qu'elle ait demandé de l'aide à une assistante sociale et à un médiateur, elle n'arrivait pas à pousser son fils à aller en cours.

Ce dernier vivait en effet très mal les moqueries de ses camarades sur son surpoids. Il faut dire que le jeune homme de 14 ans pèse 120 kilos.

Annonces

En apprenant cela, la juge s'est emportée: ""Mais vous envisagez de le faire suivre par un médecin nutritionniste ? Vous mettez en danger sa santé et son avenir professionnel".

Sa mère lui a expliqué qu'elle essayait de lui faire suivre des régimes de salade pendant quelques jours mais que rapidement le jeune garçon se mettait à se plaindre et à pleurer.

Le procureur a demandé à ce que la mère de famille écope de 400 euros d'amende mais la juge s'est montrée un peu moins sévère et l'a condamnée à payer 150 euros. Les deux autres mamans qui ont été jugées en leur absence ont pour leur part été condamnées à payer 250 et 300 euros d'amende.

Annonces