Un mari filme sa femme qui accouche dans leur voiture devant leurs enfants choqués

Une vidéo incroyable montre une femme donnant naissance à son cinquième enfant à l'avant d'une voiture en mouvement tandis que ses enfants médusés regardent depuis la plage arrière.

Dominique, le mari d'Alexis Swinney l'amenait à l'hôpital au Texas quand il a filmé ce moment qui est devenu viral depuis.

C'est devant ses enfants qui ont regardé sous le choc que cette maman a donné naissance à son cinquième enfant, accroupie sur le siège passager de leur voiture en mouvement.

Sur la vidéo choquante de cet accouchement rocambolesque, on peut voir Alexis Swinney, âgée de 25 ans, commencer à se mettre en position pendant que son mari Dominique fait de son mieux pour les amener à l'hôpital le plus vite possible tout en filmant tout ce qui se passe.

View this post on Instagram

1 peter 4:8 “Most important of all, love each other deeply, because love makes you willing to forgive many sins.” Jesus knows I could write an essay about the past 2 years.. But the moral of the story would be that I am so thankful I married you. I am so thankful for our hardships, and our children and our differences and terrible communication, and every argument we’ve ever had! Yes, I said it! Why? Because it all makes me better, and grateful and challenges me to keep learning how to be selfless and love you with no conditions. I wish it came naturally, but it doesn’t, so I’m so thankful iv spent the past two years learning, and will continue to learn ☺️ Most importantly, since iv been married to you, iv relied on Jesus more then ever before, and that has been amazing! Learning to truly Love you the way a wife is called to love, has been amazing! I’m thankful for the difficulties.. they only make us better. One day we will get it right, but untill then, at least we haven’t given up yet ❤️❤️ Happy anniversary!!

A post shared by Swinney family (@theswinneyseven) on

"Est-ce que tu peux attendre, genre, deux minutes?" demande-t-il à la mère de cinq enfants que l'on peut voir accroupie sur le siège, nue des pieds jusqu'à la taille, gémissant de douleur et suppliant son mari de lui venir en aide.

"Qu'est-ce que je fais?" demande-t-elle entre deux cris, rendant bien clair que le bébé du couple arrive qu'ils le veuillent ou non.

Alors que Dominique lui demande de tenir bon, Alexis partage ses peurs concernant la santé de leur bébé et cet accouchement peu conventionnel. 

"Je ne sais pas si elle peut respirer," dit-elle en plaçant ses mains entre ses jambes. "Je ne sais pas ce qui se passe."

À peine quelques secondes après avoir demandé à son mari de se garer, une Alexis gémissante pousse une dernière fois et met au monde sa fille qui se met immédiatement à crier.

Alexis peut être vue en train de prendre sa fille dans ses bras, le cordon ombilical de l'enfant toujours visiblement attaché à sa mère. Respirant toujours par grandes inspirations, Alexis sourit de soulagement tandis que son enfant pousse ses premiers cris.

View this post on Instagram

It’s the home stretch! 38 weeks! We just moved, we just had our baby shower, we just took the car seat out of the box, we have an empty diaper bag, and no baby bed. I have 3 bottles and have yet to order a pump. And for the first time of all my pregnancies, I kind of wish I could stay pregnant for another month, because I feel so ill-equipped. I’m trying to use this time to pray more and trust God that I will go into labor in his perfect timing. And that he will use his amazing people, to be there for myself and my family as we bring home baby #5. My husband works a lot, so that leaves me home alone with 3 toddler boys, the majority of the week. I have been beyond overwhelmed, but everyday I am quickly taken back to peace and gratitude as I see all these ladies surrounding me with so much love and help and kind words. The hard work that other people have selflessly done to help me!? It has been a blessing that I could never repay. I am so thankful that God has used our time of chaos and uncertainty, to remind me that he will provide.

A post shared by Swinney family (@theswinneyseven) on

"Oh elle a eu le bébé," dit son mari. "Oh mon Dieu. Oh mon Dieu nous venons d'avoir un bébé dans la voiture. Oh mon Dieu."

En postant la vidéo sur la page Instagram officielle de la famille Swinney, la mère en a révélé un peu plus sur cette naissance hors du commun.

"C'était quelque chose de plus que spécial, être capable de mettre au monde moi-même mon enfant," a-t-elle écrit. "Pas de médecins ni d'infirmières, pas de lumières ou de gens pressés, pas d'interruptions dans un moment qui devrait être le plus spécial d'une famille puisqu'elles accueillent une nouvelle vie dans le monde."

View this post on Instagram

Isaiah 41:10 So do not fear, for I am with you; do not be dismayed, for I am your God. I will strengthen you and help you; I will uphold you with my righteous right hand. Baby Girl.. This is number 5 (#6 if you count my surrogate pregnancy). She was a total surprise. Mommy and daddy were trying to focus on our marriage, and not wanting another baby for some years..Funny how that works 😉 While she was a surprise, there was a peace, a confusing peace, but a peace that we knew this baby was meant to be. I had finally began submitting to God’s will for me, earlier in the year, so as scary as it was, I knew this was his plan.Taking us far away from our 5 year plan, but trusting that God must have something way better, that includes another baby. We are blessed in this chaotic mess. Learning to have more patience with each other and the kids, as well as simply learning how to be there for each other, while mommy is staying at home with 4 small kids, and growing another baby! This is for sure not my prettiest season, but I’m doing my best, and learning along the way. ❤️❤️

A post shared by Swinney family (@theswinneyseven) on

"La douleur était bien évidemment présente, mais la joie et la paix qui ont suivit durant ces minutes que nous avons pu asser avec notre adorable fille étaient bien plus gratifiantes que tout ce que j'aurais pu espérer," a-t-elle expliqué.

"Je pense honnêtement que Dieu m'a permis d'accoucher en toute sécurité dans ma famille au lieu de me rendre à l'hôpital car Il savait que mon désir pour une naissance sans interruption et avec un véritable lien entre moi et mon bébé, que ce désir était si fort. Et c'était une chose que l'hôpital ne pouvait tout simplement pas m'offrir."

La mère de cinq enfants a continué en disant que les gens sont choqués par l'histoire de son accouchement et lui disent souvent qu'ils sont désolés qu'elle n'ait pas réussi à se rendre jusqu'à l'hôpital. Cependant, elle voit les choses différement.

"Ils ne comprennent pas que j'ai fait l'expérience d'une chose qui dépasse tout ce que j'aurais pu imaginer," a-t-elle dit. "J'ai été témoin de mon corps qui a pris le contrôle et d'un bébé qui est né dans mes mains."

View this post on Instagram

1 Thessalonians 5:16-18 “Rejoice always, pray continually, give thanks in all circumstances; for this is God’s will for you in Christ Jesus” So we took our first family photo yesterday.. It went just as planned, obviously! Our daughter got out of school at 3 Hubby helped bring in groceries at 3:30 We woke the boys up and threw clothes on them at 3:35 Mommy put some makeup on and made it look like she brushed her hair at 3:40 Phone started ringing at 3:45 Together we gathered ourselves and the kids, and sat in front of the makeshift camera set up, and patiently waited for the first of many interviews to begin! (And it went great) then we quickly set the timer for 10 seconds and took this photo. The first complete family photo. Seriously, how perfect is this? And we got 7 people ready in under 45 minutes! I’m counting my blessings just looking at all the things that are so right with this photo.. I’m in love with how imperfect it is.. Life is crazy, and we can’t stop the time from getting away from us.. The only thing we can stop is ourselves. We can stop and snap a photo without a posting it right away We can stop and kiss someone without needing anything else We can stop and thank God... even if we don’t know what we’re thanking him for, because life is not going as planned, we can stop.. we can stop and find something to be thankful for ❤️

A post shared by Swinney family (@theswinneyseven) on

"Mon corps n'est pas gonflé et je n'ai pas de larmes. J'avais mon mari et mes enfants à mes côtés et pendant 5 minutes, nous avons accepté tout ce qui se passait sans interruption."

Un jour après avoir mis la vidéo en ligne, Alexis a partagé des photos du dernier membre de leur famille. 

Et quand on découvre l'histoire de Maria, on se dit qu'Alexis a peut être raison de préférer de ne pas accoucher à l'hôpital.  

Maria est entrée à l'hôpital de Ticomán le 4 juin dernier, pour donner naissance à ses jumeaux. Cependant, son bonheur de devenir maman de deux enfants à la fois s'est transformé en douleur et angoisse lorsqu'on lui a dit qu'elle n'avait donné naissance qu'à un seul garçon.

Pourtant, Maria est persuadée d'avoir entendu ses deux enfants pleurer durant l'accouchement, mais les médecins sont catégoriques, elle n'avait donné la vie qu'à un bébé. Apprenez en plus en cliquant sur ce lien.

Les postes connexes
Dec 21, 2018
Incroyable histoire de cette mère de 6 enfants accouchant son 7ème bébé dans une voiture en direction de l'hôpital
Mar 22, 2019
Poitiers : Une mère accouche dans sa salle à manger après que les médecins l'aient renvoyée chez elle (Photos)
Dec 28, 2018
L'histoire de la femme qui a décidé d'accoucher dans son jardin devant sa famille
People Apr 06, 2019
Cette mère a immortalisé deux jeunes fils qui sont morts dans un accident de voiture en nommant des jumelles en leur honneur