Cette mère voit sa plus jeune fille sur une photo "inexplicable" prise des années avant sa naissance

Les médias britanniques sont choqués par l'histoire d'une femme qui croit avoir reçu un "écho du futur" à travers une image qu'elle a publiée il y a une décennie sur Facebook.

Laura Cisse a toujours remis en question les photos "surnaturelles" publiées sur les réseaux sociaux, car elle pense que quelqu'un aurait pu les éditer. Mais maintenant, elle est impressionnée parce que l'événement "paranormal" lui est arrivé, avec un cliché qu'elle a pris il y a 10 ans.

La mère de deux filles, originaire de Scarborough, North Yorks, en Angleterre, a récemment partagé un graphique dans lequel elle affirme que sa plus jeune fille regarde la caméra derrière une table. Ce qui est inhabituel, c'est que Cisse affirme que la petite Sophie est née trois ans après la prise de la photo.

Laura, employée d'un imprimerie, a dit qu'elle n'avait repéré ce cas étrange qu'en mi-septembre, lorsque l'image de sa fille aînée, Ayesha, maintenant âgée de 15 ans, a été publiée dans un mémoire Facebook d'il y a 10 ans.

C'est alors qu'elle a vu une blonde à l'arrière-plan de l'image et l'a confondue avec sa fille cadette, Sophie, avant de se rendre compte que Sophie n'était même pas née quand la photo a été prise.

"La fille ressemble à Sophie. Je l'ai regardée. C'est très étrange",

dit cette femme de 38 ans.

"Quand j'ai regardé l'image pour la première fois, quand je l'ai revue, mes yeux se sont dirigés directement vers son visage et je me suis dit: "Que fait Sophie là-bas? Je ne l'ai jamais vue sur cette photo."

"Mais j'ai réalisé que Sophie n'était même pas née quand la photo a été prise. Ça ne pouvait pas être elle."

À LA RECHERCHE DE RÉPONSES

Impressionnée par sa découverte, Laura s'est empressée de montrer à la famille l'image "inexpliquée", car elle était sûre que personne d'autre n'était dans la pièce au moment où la photo a été prise.

"J'ai couru en bas et j'ai dit à mon petit ami: Tu as vu ça? J'ai appelé ma mère et tout le monde, et aucun d'entre nous ne peut l'expliquer,"

dit-elle.

Source: Pixabay

Source: Pixabay

"Ma sœur a été vraiment choquée parce qu'elle croit vraiment en beaucoup de choses et nous a suggéré d'étudier l'histoire de la maison.

Sur la photo, Ayesha, cinq ans, pose dans une robe bleue devant la caméra dans leur ancienne maison, qu'ils ont quittée la même année.

Mais en arrière-plan, près de la porte, au-dessus d'un ornement de table, se trouve le visage d'une fille blonde qui semble fixer son regard directement sur la caméra.

"Ce qui est étrange, c'est que je l'ai posté sur Facebook, mais je n'ai jamais remarqué son visage",

a dit Cisse.

"Ce n'est que la semaine dernière, depuis 10 ans, que je l'ai remarqué dans mes souvenirs."

Elle se demande maintenant si l'apparition ne pourrait pas être un "écho de l'avenir" de son enfant à naître.

"Je me souviens avoir pris la photo. C'était un samedi, il pleuvait et je me lavais. Ayesha me reprochait de ne pas lui faire essayer la robe parce qu'elle était neuve,"

dit-elle.

Source: Pixabay

Source: Pixabay

"Quand elle l'a mis, je lui ai dit qu'elle était belle et que je prendrais une photo d'elle. J'ai pris la photo et j'ai continué à me laver. Je m'en souviens parce que c'était une si belle robe et une si belle photo et je pensais que j'aurais pu être mannequin parce que je n'avais jamais eu des cheveux comme ça."

Elle se souvient qu'elles étaient toutes les deux seules et qu'il n'y avait pas d'autres enfants.

UN FAIT INEXPLICABLE

Pour Laura, ce qui s'est passé est énigmatique.

"C'est trop haut pour qu'il y ait quelque chose sur la table. Je me souviens de l'ornement qu'il y avait sur la table et ce n'était pas ça".

Laura a montré les photos au travail, et quelqu'un a suggéré que ce pourrait être la tête d'une poupée sur la table, mais selon elle, Ayesha n'avait pas de poupées, puisqu'il n'y en avait pas avec “des afros”, donc elle n'en voulait pas.

Source: Pixabay

Source: Pixabay

"Je n'arrive pas à croire que je ne l'ai jamais remarqué avant."

Croyant qu’il s'agit de fantômes, Laura avoue qu'elle a eu peur quand elle a vu le visage.

"On voit tout le temps des images flippantes sur Facebook, mais je pense toujours que quelqu'un a pu les éditer. Mais à voir passer ça devant moi et savoir qu'il n'y avait personne d'autre que nous dans cette pièce, c'est inexplicable.

Elle a assuré qu'elle n'avait jamais rien remarqué d'anormal dans la maison, dont ils ont déménagé la même année, où elle a pris la photo. Elle a demandé à Ayesha si elle avait remarqué quelques chose de pas normal et elle lui a dit qu'elle non plus.

"Maintenant vit une nouvelle famille. On dit que parfois votre bébé sourit au mur quand il n'y a rien, mais ça pourrait être juste des bébés qui sourient",

dit-elle.

"Je leur ai montré l'image et ils ont dit que c'était très étrange. Ils avaient l'air d'aller bien. Ils ne sont pas comme moi. Je planifierais un déménagement si j'y vivais."

HANTÉE PAR LE FANTÔME DU BÉBÉ QU’ELLE A PERDU

Melissa Smith, une maman de deux enfants, est persuadée  qu'elle a capturé des images d'un "visage fantomatique" sur son moniteur pour bébé.  Après avoir allumé la "baby cam" de sa fille Leah, elle a vu ce qu'elle croyait être le visage d'un fantôme qui fixait son bébé de 8 mois.

Source: YouTube/cbstvdinsideedition

Source: YouTube/cbstvdinsideedition

"La même nuit où la vidéo a été prise, je répondais à des messages de mes amis, quand le cordon de la lampe de mon lit a commencé à bouger - j'ai déjà entendu le même bruit auparavant",

a t-elle déclaré

Les postes connexes
People Apr 06, 2019
Cette mère a immortalisé deux jeunes fils qui sont morts dans un accident de voiture en nommant des jumelles en leur honneur
Histoires virales Feb 22, 2019
"C'est ce que fait l'intimidation" : La photo d'une fille épuisée dans son lit d'hôpital a été partagée 297 000 fois
Célébrités Mar 13, 2019
La fille de Luke Perry partage un message franc à sa mère après la mort tragique de l'acteur
Dec 18, 2018
Une femme a kidnappé sa fille il y a 20 ans et révèle maintenant pourquoi et comment elle l'a fait