Ce dîner fatidique: le rôle secret de Brigitte Macron la démission de Gérard Collomb

C'est la deuxième crise du gouvernement dans un mois, cette fois autour du ministre de l’intérieur Gérard Collomb. Comment cette crise entre Collomb et Macron a-t-elle pris naissance ? 

Juste Un mois après la démission en direct de Nicolas Hulot, c’est la démission par voie de presse du ministre de l’Intérieur. 

Lundi soir, Gérard Collomb, seul dans son grand bureau, prend sa plume pour rédiger sa lettre de démission. Alors qu’il doit partir un quart d’heure plus tard en Guinée, il annule tout. Puis il prend le chemin de l’Élysée.

L'histoire

En fait, tout a commencé cet été.  Le 18 juillet, Le Monde déclenche l’affaire Benalla, en identifiant le chargé de mission de l’Élysée sur une vidéo dans laquelle il s’en prend violemment à deux manifestants le 1er mai place de la Contrescarpe à Paris.

Gérard Collomb affirme plus tard devant les parlementaires ne pas connaître Alexandre Benalla alors que l’affaire joue le role de carburant a la crise.

Cette position prise par Gérard Collomb lui sera très fortement reprochée, plus particulièrement par Brigitte Macron lors d’un dîner le 10 septembre en petit comité.

Un fidèle rapporte qu’ : « Il a eu, depuis très longtemps, l’habitude d’être le seul maître à bord, le baron dans son fief. Être en position subalterne vis-à-vis du président et du Premier ministre, il ne le vivait pas bien. Il a voulu être maître du jeu, des horloges. »

Lors du dîner politique qui a suivi à l’Élysée, il n’y a pas eu un mot sur le sujet, pourtant. Un convive décrit la situation : « C’était un peu un dîner de cons ! »

Selon l’invitee, Collomb a pris la parole après les interventions respectives de Bruno Le Maire et Gérald Darmanin qui ont pris la parole l’air de rien « et le président écoutait comme si tout allait bien ».

Selon Europe 1, Collomb a souhaité quitter le gouvernement après avoir été déstabilisé par une campagne locale sur son âge et sa santé.

Macron lui demande de rester jusqu’à mi-octobre, ainsi il lui permettra de partir lors d’un remaniement. Toutefois, Gérard Colomb décide de rompre les amarres en premier.

Et Macron maintenant se trouve ironiquement dans la même situation que son prédécesseur, Hollande. Il semble en effet avoir perdu la notion de la réalité.

Les postes connexes
Jan 16, 2019
Le Monde : Brigitte Macron s'inquiète sérieusement pour son mari à cause de "l'effet secte"
Dec 13, 2018
Le rôle inaperçu de Brigitte Macron dans le discours d'Emmanuel Macron
Macron Mar 01, 2019
"Vous devez arrêter maintenant" : comment Brigitte Macron a arrêté son mari après la fusillade à Strasbourg
Dec 22, 2018
Coincée à l'Élysée à cause des Gilets jaunes, Brigitte Macron a décidé de parler