"Je ne veux pas qu'on se batte pour une cuillère": les mesures que Charles Aznavour avaient prises pour son héritage, cachées pendant des années

Charles Aznavour espérait vivre extrêmement vieux mais il était pragmatique et s'était déjà occupé de son héritage.

Au cours d'une interview accordée à Sept à Huit, le célèbre chanteur avait révélé qu'il avait réglé la question de son testament il y a 30 ans de cela, afin d'éviter les querelles dans sa famille.

Il voulait en effet éviter que sa famille ne se déchire comme cela a été le cas pour celle de Johnny Hallyday comme il l'a révélé lors de son passage dans l'émission Sept à huit en septembre dernier. Le légendaire chanteur décédé le 1er octobre à l'âge de 94 ans avait tout prévu.

"La mort ? Je suis prêt. J'ai déjà tout mis en place. Ça fait trente ans que j'ai fait mon testament. Je ne veux pas qu'on se batte pour une cuillère ou une fourchette, c'est ridicule et c'est ce qui se passe souvent… " avait-il déclaré.

Et concernant les droits d'auteurs et ce que ses héritiers toucheront, il se montrait assez hésitant: "Il restera ce qui restera… Mais j'aimerais qu'il reste beaucoup, ça fera des droits d'auteur à mes petits-enfants !"

Cependant, on se doute que cette célébrité connue à travers le monde a légué à ses proches une somme conséquente. En effet, il a vendu plus de 180 millions d'albums, a produit des milliers de chansons qui ont été traduites ans de nombreuses langues et a écrit des chansons pour d'autres célèbres artistes, sans compter les tournées et les concerts qu'il a donné jusqu'à la fin.

Au mois de janvier dernier, il avait avoué au Parisien être assez dépensier car l'argent n'était pas un problème pour lui: "L'argent, je m'en fous, j'en ai," avait-il déclaré avant de révéler qu'il était notamment friand des dernières nouveautés en matière de technologie.

"Il y a toujours le dernier quelque chose : le dernier iPad, le dernier ordi... J'adore les chaussures aussi. (...) J'achète aussi les inventions sur le télé-achat. Que voulez-vous que je fasse de mon argent  ? Je gagne très bien ma vie, mais très, très bien. Alors, il faut que ça serve…"

Mais il a aussi puisé dans sa fortune pour venir en aide à l'Arménie, le pays dont ses parents sont venus et dans lequel il a crée la fondation Aznavour qui soutient notamment des projets culturels ou humanitaires. Il essayait aussi d'adapter le prix de ses tickets de concert aux revenus moyens des pays dans lesquels il se rendait.

"Quand je vais chanter dans un pays très riche, je prends énormément d'argent, quand je vais dans un pays moins riche, je prends moins d'argent et quand je vais dans un pays qui ne peut pas me payer, j'y perds beaucoup d'argent, ce qui fait que ceci compense cela."

D'après une estimation faite de sa fortune, on peut dire qu'il possédait au bas mot 100 millions d'euros. Une somme qui lui a permis de mettre les siens à l'abri, comme il le souhaitait: "Ce qui m'importe, c'est de laisser un patrimoine à mes enfants. J'ai un côté père Goriot," avait-il déclaré au cours d'une interview accordée à Gala.

Dans un récent article, nous vous parlions des circonstances et des causes de la mort du légendaire chanteur que vous pouvez découvrir en cliquant ici.

Les postes connexes
Dec 28, 2018
Charles Aznavour: les meilleurs duos qu'il ait eu avec des chanteurs pendant sa carrière
Célébrités Mar 28, 2019
Le fils de Charles Aznavour revient aux relations avec son père : "Mon père était un surhomme"
Dec 14, 2018
Jean-Luc Reichmann révèle les mots touchants que Charles Aznavour lui a dit avant sa mort
Jan 26, 2019
Les Enfoirés: Jean-Jacques Goldman pourrait rejoindre la tournée cette année