Au milieu du scandale, Brigitte Macron claque la porte et quitte l'Elysée

Ce dimanche 14 octobre, Le Parisien révèle que Brigitte Macron avait déjà claqué la porte et quitté l'Élysée. C’était en fin juillet dernier où le couple présidentiel était, malgré lui, entraîné dans l’affaire Benalla.

En juillet dernier, le couple Macron commence très mal son été.

Alors que l’affaire Benalla est remis sur le plateau après une nouvelle vidéo inculpant l’ancien membre du bureau de l'Elysée dans une altercation avec un manifestant le 1er mai dernier, le président et la première dame se retrouve malgré eux, au cœur de tous les sujets.

Et selon le kiosque du Parisien ce dimanche 14 octobre, c’est à la suite de cette affaire que «Brigitte Macron quitte l'Elysée pour se réfugier quelques jours dans sa villa du Touquet».

«Elle voulait mettre de la distance entre elle et cette déflagration qui l’a abasourdie».

Le magazine ajoute que

«La Première dame, qui s’astreint publiquement au silence pour ne pas perturber l’action de son mari, voulait manifester son désaccord avec la gestion de la crise par l’exécutif».

Ainsi, Brigitte Macron a quitté dans le secret l’Élysée à cause d’un «besoin vital de changer d’air» pour rejoindre la station balnéaire huppée de Pas-de-Calais.

De plus, c’était le début des vacances scolaires et la première dame ne restera pas seule.

En compagnie de sa fille et ses petits-enfants, elle s’est ainsi installée dans sa villa du Touquet.

source: wikimedia

source: wikimedia

C’est un épisode qui est complètement passé inaperçu. La version connue par le public c’est que le couple présidentiel était parti ensemble à Bormes-les-Mimosas pour passer leur vacance dans le Fort de Brégançon.

«LE SEUL RESPONSABLE, C'EST MOI»: L’AVIS D’EMMANUEL MACRON À PROPOS DE L’AFFAIRE BENALLA

Lors du pot de fin de session de la république en marche et du MoDem qui s’est déroulé le mardi 24 juillet dernier, Emmanuel Macron s’est finalement prononcé concernant l’affaire Benalla. Voici ce qu’il a confié au public ce jour-là:

«Ce qui s'est passé le 1er mai a été pour moi une trahison. La République exemplaire n'empêche pas les erreurs. S'ils cherchent un responsable, il est devant vous.

Le seul responsable, c'est moi et moi seul. Qu'ils viennent me chercher. Je réponds au peuple français. C'est moi qui ai fait confiance à Alexandre Benalla, c'est moi qui ai confirmé la sanction».

Les postes connexes
Macron Mar 28, 2019
L'habitude très romantique de Brigitte Macron pour ne pas se sentir seule quand Emmanuel quitte l'Elysée
Macron Apr 10, 2019
Les relations "compliquées" de Brigitte Macron avec Ismaël Emelien, ancien conseiller du président
Dec 22, 2018
Coincée à l'Élysée à cause des Gilets jaunes, Brigitte Macron a décidé de parler
Jan 15, 2019
«Gilets jaunes»: un confort auquel Brigitte Macron doit renoncer pour sa propre sécurité