Affaire Daval: Un objet utilisé et effrayant, trouvé dans la maison de Jonathann

Ce dimanche 21 octobre, Le Parisien rapporte de nouveaux indices dans l’affaire du meurtre Alexia Daval. Les enquêteurs auraient trouvé une bombe aérosol qui aurait pu servir pour la crémation de la victime dans la maison de Jonathann Daval, le suspect présumé.

Ce dimanche 21 octobre en effet, de nouveaux indices inculpant de plus en plus Jonathann Daval, le meurtrier présumé de sa femme Alexia, vient de faire surface.

C’est Le Parisien qui relance cette affaire sur le devant de la scène avec des indices accablants.

UNE BOMBE AÉROSOL QUI AURAIT BIEN PU SERVIR POUR LA CRÉMATION DE LA VICTIME

Inculpé pour le meurtre de sa femme Alexia, Jonathann Daval, un informaticien de 35 ans, est actuellement incarcéré dans la maison d’arrêt de Dijon.

Il a changé 5 fois ces versions des faits, avouant au départ avoir tué sa femme, il accuse aujourd’hui son beau-frère Grégory Gay d’être le coupable.

Mais pendant que Jonathann Daval était en garde à vue, les enquêteurs ont pris la peine de faire une perquisition dans le domicile du suspect. Une perquisition dans laquelle les autorités auraient trouvé une bombe aérosol comme le rapporte Le Parisien.

Et toujours selon l’hebdomadaire, cet objet aurait parlé. D’après l’article publié par Le Parisien ce dimanche 21 octobre, si la bombe aérosol déjà utilisée a été retrouvée dans le domicile de Jonathann Daval, le bouchon aurait été retrouvé sur les lieux de découverte du corps consumé d’Alexia.

Le magazine préfère toutefois rester prudent. Rien ne permet d’affirmer avec certitude le lien entre les deux objets, mais ce qui est sûr c’est que le bouchon «s’emboîte parfaitement» avec la bombe.

Or, depuis le début, bien que Jonathann Daval a avoué avoir tué sa femme Alexia et déposé son corps dans la forêt où elle a été découverte, le suspect a toujours nié avoir être l’auteur de la crémation. Pourtant, ces nouveaux éléments semblent indiquer tout le contraire.

DE NOUVELLES PREUVES QUI METTENT À MAL LA DÉFENSE DE JONATHANN DAVAL

Le jeudi 18 octobre dernier, la journaliste Nathalie Perez de France 3 s’est également intéressée à l’affaire Daval. Et ce qu’elle dit va mettre à mal la défense de Jonathann Daval qui, dans sa dernière version, accuse son beau-frère Grégory Gay d’être l’auteur de l’assassinat d’Alexia Daval.

«Toutes les traces ADN relevées sur le corps de la victime et autour de la scène de crime n'appartiennent qu'à une seule et même personne: son mari, Jonathann Daval».

Des propos que le suspect présumé et son avocat auront du mal à avaler.

ⓘ AMOMAMA.FR ne soutient ni ne promeut aucune forme de violence, d'automutilation ou de comportement abusif. Nous sensibilisons les gens sur ces problèmes afin d'aider les victimes potentielles à obtenir des conseils professionnels et d'éviter que quiconque ne soit blessé. AMOMAMA.FR s'élève contre tout ce qui a été mentionné ci-dessus et préconise une discussion saine sur les cas de violence, d'abus, d'inconduite sexuelle, de cruauté envers les animaux, d'abus, etc. qui bénéficient aux victimes. Nous encourageons également chacun à signaler le plus tôt possible tout incident criminel dont il est témoin.

Les postes connexes
Actu France Mar 13, 2019
Affaire Daval : Jonathann Daval change à nouveau la version des faits et admet la "violence volontaire"
Dec 12, 2018
La mère de Jonathann Daval ne pouvait plus voir les mensonges de son fils: elle commente ses aveux
Dec 28, 2018
Affaire sur Daval: Grégory Gay dépose une nouvelle plainte contre Jonathann Daval
Jan 29, 2019
Jonathann Daval: comment il s'est excusé auprès de sa belle-mère après avoir admis le meurtre de sa fille