Un adolescent de 15 ans tue sa mère et l'enterre dans la cour d'une église à cause de ses mauvaises notes

Jeudi dernier, Gregory Logan Ramos s'est dispouté avec sa mère Gail Cleavenger à propos d'une mauvaise note qu'il avait reçue à l'école. Cleavenger a ensuite appelé le père de l'adolescent pour l'en informer.

Un peu plus tard, Ramos s'est vengé en l'étranglant et en enterrant son corps. Le lendemain, après l'école, il a appelé les urgences et a prétendu qu'il y avait eu un cambriolage dans leur maison et que sa mère avait disparu.

Gregory Logan Ramos qui vit en Floride et est âgé de 15 ans a avoué avoir tué sa mère, Gail Cleavenger, âgée de 46 ans, dans leur maison de DeBary. Après avoir obtenu un D à l'école, Ramos a tué sa mère vendredi matin.

Il a ensuite demandé à ses deux amis, Dylan Ceglarek et Brian Porras, tous deux âgés de 17 ans, de l'aider à se débarasser de son corps. Il s'est servi d'une brouette pour la transporter jusqu'à sa voiture.

Les trois garçons ont conduit jusqu'à l'église de River City et l'ont enterré sous un feu.

Ensuite, avec l'aide se deux amis, Ramos a mis en scène un cambriolage dans sa maison. Les rapports laissent entendre que l'adolescent a cependant finit par avouer avoir tué sa mère et avoir impliqué ses amis dans la tragique affaire.

Le Sergent A.J. Pagliari a décrit la confession du jeune Ramos:

"Il ne semblait pas très touché par la situation. Il a utilisé plusieurs jurons après avoir dit, 'Je vais vous dire ce qui s'est passé.' Très froid, calulateur et fier de ce qu'il avait fait."

Aux alentours de 17h30 vendredi, Ramos a appelé les urgences et a rapporté un cabriolage qu'il aurait apparemment découvert en rentrant de l'école. Il a déclaré que sa mère avait disparu et qu son van se trouvait toujours dans leur allée.

Lors de ses aveux, le suspect a révélé qu'il avait étranglé sa mère à deux reprises avant de pouvoir la tuer. Après l'avoir étranglée la première fois, il est parti chercher la brouette avant de réaliser qu'elle était toujours en vie.

D'après ses aveux,  il lui a fallu l'étrangler de ses mains pendant 30 minutes pour lui ôter la vie et il a qualifié son meurtre de "frappe préventive." Les enquêteurs n'ont trouvé aucune preuve laissant penser que Ramos était maltraité chez lui.

Porras et Ceglarek ont été accusés de complicité de meurtre au premier degré. Ils sont passés dimanche devant le juge. Mike Chitwood, le shérif du comté de Volusia, a qualifié Ramos l'un "des trois plus grands sociopathes" qu'il ait jamais rencontré.

Il a ajouté que l'adolecent était un individu "sans âme".

Dans un cas similaire, la police a été appelée dans un chapelle aménagée de 1,3 millions de dollars à Crowborough, dans le Susse. Ils y ont découvert le corps de Fiona Fisher, la directrice âgée de 51 ans d'une marque de beauté générant plusieurs millions de dollars.

La police a arrêté son fils, Thomas, âgé de 22 ans, qui a ouvert la porte et a laissé la police entrer. Il a été arrêté en tant que principal suspect du meurtre.

Lors de son passage devant la Cour de la couronne de Lewes, il a nié être coupable de meurtre mais a plaidé coupable pour homicide involontaire. Il a été condamné le 1er novembre.

ⓘ AMOMAMA.FR ne soutient ni ne promeut aucune forme de violence, d'automutilation ou de comportement abusif. Nous sensibilisons les gens sur ces problèmes afin d'aider les victimes potentielles à obtenir des conseils professionnels et d'éviter que quiconque ne soit blessé. AMOMAMA.FR s'élève contre tout ce qui a été mentionné ci-dessus et préconise une discussion saine sur les cas de violence, d'abus, d'inconduite sexuelle, de cruauté envers les animaux, d'abus, etc. qui bénéficient aux victimes. Nous encourageons également chacun à signaler le plus tôt possible tout incident criminel dont il est témoin.

Les postes connexes
Actu France Apr 03, 2019
Une femme retrouvée inconsciente à côté de son fils mort de 4 ans à Mérignac : la mère a avoué
People Mar 22, 2019
Bâle : Un enfant de 7 ans poignardé à mort près d'une école, une septuagénaire avoue le meurtre
Jan 16, 2019
Dure sentence pour la mère qui a tué son fils de 8 ans car elle pensait qu'il était gay
Dec 12, 2018
La mère de Jonathann Daval ne pouvait plus voir les mensonges de son fils: elle commente ses aveux