La plus vieille femme au monde, 129 ans, révèle qu'elle n'a eu qu'un jour heureux de sa vie

Koku Istambulova, 129 ans, a déclaré avec tristesse que sa longue vie a été une punition pour elle parce qu'elle n'a pas eu beaucoup de jours heureux dans sa vie.

La femme qui prétend être "la personne la plus âgée au monde" a parlé de la brutalité à laquelle elle a été confrontée à la suite de sa déportation vers l'exil interne soviétique par le tyran Staline pendant la Seconde Guerre mondiale.

Istambulova, née le 1er juin 1889, d'après son passeport russe et ses papiers de retraite, a donné un triste témoignage sur le jour tragique où son peuple tchétchène natal a été expulsé en masse par Staline dans les steppes du Kazakhstan il y a plus de 75 ans.

Dans une confession encore plus déchirante, Istambulova a dit qu'elle n'avait eu qu'un seul jour heureux pendant toutes ses années. Elle a révélé que c'était le jour où elle est entrée dans une maison construite de ses propres mains dans son pays natal après 13 ans d'exil.

Après être retournée chez elle des années plus tard après la purge de Staline, Istambulova a commencé à se construire une maison dans l'une des maisons tchétchènes libérées par les Russes.

"C'était le jour où je suis entré dans ma maison. C'était très petit et j'ai chauffé le poêle avec du bois. Mais c'était chez moi. Je l'ai construite moi-même, la meilleure maison du monde. J'y ai vécu pendant 60 ans",

a déclaré le Daily Mail.

Cependant, avant ce jour, elle a vécu beaucoup de tragédies et d'expériences douloureuses. Elle avait 54 ans lorsqu'elle a vu des gens mourir dans des trains à bestiaux utilisés pour l'exil forcé de son peuple.

Auparavant, elle avait vécu le couronnement du dernier Tsar Nicolas II deux jours seulement avant son septième anniversaire. Puis elle a vu le renversement de sa règle quand elle avait 27 ans.

Cependant, la plupart de ses souffrances sont survenues pendant son exil, lorsqu'elle a même perdu ses deux fils dans des conditions difficiles.

Elle a révélé qu'il n'y avait pas de médecin pour les soigner lorsqu'ils sont tombés malades et sont finalement morts.

Actuellement, elle est devenue presque aveugle et peine à marcher. Quand elle se souvient des gens qui sont décédés, surtout sa fille, elle devient mélancolique et pleure chaque fois qu'elle se souvient d'eux.

La triste réalité de la vie, c'est que ce n'est pas toujours ce que nous voulons qu'elle soit. Cependant, les histoires de gens comme Istambulova nous encouragent et nous donnent de l'espoir.

Auparavant, Bored Daddy a également partagé une lettre tout aussi inspirante d'une femme de 83 ans qui a quelques mots sages à dire sur la bonne façon de vivre sa vie.

UNE VIEILLE DAME ABANDONNÉE QUI GAGNE A LA LOTERIE

Irma est une dame âgée de 70 ans dont la vie n’était pas un long fleuve tranquille. Alors qu’elle a subi 3 crises cardiaques, aucun de ses enfants ne voulait la soutenir ni même l’hébergé.

Mais il est temps pour Irma de vivre des jours heureux. Alors qu’elle se promenait dans une ruelle, un enfant lui a vendu un billet de loterie. Pour faire plaisir à l’enfant, la vieille dame a acheté ce billet qui allait changer sa vie.

Source: Pixabay

Source: Pixabay

En fait, il s’agissait d’un billet gagnant avec lequel Irma a obtenu une somme importante. Depuis, elle vit heureuse, mais toujours sans ses enfants.

Ses enfants ont bien évidemment tenté de la contacter après avoir connu la nouvelle, mais elle n’en voulait plus. Elle a préféré vendre sa maison et vivre loin et surtout heureuse.

Les postes connexes
Jan 14, 2019
La touchante lettre d'un fils dédié à sa mère âgée de 106 ans, racontant sa vie difficile
Jan 22, 2019
La mère de Julen, le garçon espagnol pris au piège dans le puits, parle encore a son autre enfant décédé avant
Feb 12, 2019
La plus vieille femme de France célèbre son 115e anniversaire avec une phrase réconfortante
Dec 18, 2018
Une femme a kidnappé sa fille il y a 20 ans et révèle maintenant pourquoi et comment elle l'a fait