À propos AM

17 novembre 2018

Séréna, qui a été cachée dans un coffre de voiture pendant 2 ans, reçoit beaucoup de lettres d'amour et de cadeaux

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail
Chargement...

Annonces

Beaucoup d'amour a été envoyé à la petite Séréna.

Rosa Da Cruz a été jugée pendant cinq jour pour maltraitance après avoir enfermé sa fille, Séréna, dans un coffre de voiture pendant les deux premières années de sa vie.

Chargement...
Chargement...

Annonces

Après les 5 jours d'audience, elle a été condamnée à 5 ans de prison dont 3 avec sursis. Sa peine comprend également un suivi socio judiciaire de 5 ans avec injonction de soins.

Après avoir passé deux ans dans le coffre d'une voiture et une pièce secrète de la maison de sa mère, Séréna, qui a aujourd'hui 7 ans, a un handicap et un syndrome d'autisme que les experts ont jugés comme étant irréversibles.

Chargement...

Annonces

Le 13 novembre, lors de l'audience, la cour a diffusé le reportage de sept à huit qui avait été diffusé à la télévision en 2013. Le visionnage de ce sujet a ému les gens qui ont commencé à envoyer des cadeaux à Séréna.

Chargement...

Annonces

Quand l'affaire a été révélée au public, la petite fille a commencé à recevoir des jouets, des grenouillères, des plaids, une quarantaine de peluches, des jeux éducatifs, des livres, des bonbons et des vêtements.

Chargement...

Annonces

La plupart des colis étaient accompagnés de lettres. Ces dernières étaient remplis de mots tendres adressés à la petite fille.

"Je souhaite que ta vie future soit pleine d’éclats de rire, de soleil, de bonheur, d’affection, de tendresse." - "Sache que dans mon cœur, il y a une place pour toi, petite demoiselle." - "Je continuerai à avoir une pensée pour toi chaque jour qui t’insufflera optimisme et joie de vivre."

Chargement...

Annonces

QUE DEVIENT SERENA ?

Séréna pèse aujourd’hui 20 kg et mesure 1,13 m, ce qui est plutôt correct. Cependant, côté psychologique, Serena ne se porte pas du tout bien. Comme le rapporte l’hebdomadaire Ouest France, la jeune fille «souffre d’un syndrome autistique très probablement irréversible».

Côté langage «il n’y en a toujours pas. Elle émet des grognements par moments. L’assistante familiale chez qui elle vit, comprend, elle, quelques mots», observe la pediatre du Département.  Séréna serait également «très vite angoissée» rapporte encore la psychologue. Elle serait épeurée dès qu’elle aperçoit une personne qu’elle ne connaît pas. Ainsi, la psychologue insiste pour que la fillette reste dans sa famille d’accueil où elle aura plus de chance de récupérer.

«Elle possède une marge de progression à condition qu’elle ne vive pas de situation de rupture avec sa vie actuelle. Toutefois, je ne pense pas qu’elle puisse récupérer un développement qui corresponde à la moyenne des enfants de son âge»

Chargement...
Chargement...

Annonces