Un journaliste de télévision contraint d'interrompre son duplex parce qu'il a été attaqué par des "gilets jaunes"

Un reporter télé a été agressé ce samedi par des «gilets jaunes». Il s’agit de Raphaël Maillochon, un journaliste spécialisé en police-justice de BFM TV, qui était en direct depuis Paris lors de la manifestation.

Ce samedi 17 novembre, la manifestation des «gilets jaunes» a rassemblé une foule énorme. Selon le ministère de l'Intérieur, le mouvement a rassemblé pas moins de 280 000 individus qui ont bloqué toute la route de l’Hexagone.

Mais si la manifestation s’est déroulée calmement dans certaines régions, des débordements ont eu lieu dans certaines villes y compris à Paris.

Dans la capitale justement, la foule s’est approchée dangereusement de l'Élysée. Selon Télé Loisir, l'ambiance était plutôt tendue.

Pour tenter d’observer la situation, le journaliste Raphaël Maillochon représentant de BFM TV était sur place. C’est là qu’il a tenté de reporter en direct les événements, mais il faut dire que c’était complètement raté.

LE JOURNALISTE A ÉTÉ VICTIME D’UNE AGRESSION ET A DÛ INTERROMPRE SON DUPLEX

Selon Télé Loisir, Raphaël Maillochona était agressé par les manifestants du «gilets jaunes» ce samedi. De plus, l’agression s’est produite au moment du direct et le reporter a dû arrêter son duplex.

Comme vous pouvez le voir dans cette vidéo, la scène a été filmée.

Cependant, comme le manifestant était casqué et que son passage dans le champ de vision est très brief, il n’a pas été identifié. Tout ce qu’on sait c’est que l’agresseur semble avoir frappé le journaliste avec ce qui ressemble à un œuf.

source: Twitter / Nils Wicke

source: Twitter / Nils Wicke

Cette agression n’est pas passée inaperçue sous les yeux des collègues et des confrères journalistes de Raphaël Maillochona. Rapidement, des messages de soutien à l’égard du reporter fleurissent un peu partout sur internet.

D’ailleurs, nous tenons également à lui apporter notre soutien. Les journalistes qui ne font qu’informer les Français des situations ne méritent pas d’être traités comme tel.

UNE MANIFESTANTE DU «GILET JAUNE» TUÉE

Si la manifestation des «gilets jaunes» du samedi dernier devait se passer pacifiquement, un décès est quand même à déplorer.

Il s’agit de Chantal Mazet, une manifestante au rond-point du melon de Cavaillon (Vaucluse) qui est décédée après avoir été percutée par une voiture.

Les postes connexes
Dec 24, 2018
Provocation ou légitime défense: les gilets jaunes se battent avec la police sur les Champs-Élysées
Gilets jaunes Mar 17, 2019
Gilets jaunes : les dégâts lourds de l'Acte XVIII à Paris, 11 blessés, le Fouquet's incendié
Gilets jaunes Feb 18, 2019
"J'ai eu trop peur" : Une policière essaie de justifier pourquoi elle a fondu en larmes lors de l'attaque de Gilets Jaunes
Gilets jaunes Apr 01, 2019
Besançon : Vidéo bouleversante d'un Gilet jaune battu par un policier a rendu le Web furieux