À propos AM

20 novembre 2018

Décès d'un gilet jaune en Savoie: les images montrent les violences volontaires du chauffeur

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail
Chargement...

Annonces

Les premières images de l’accident qui a tué une manifestante en gilet jaune ce samedi ont été obtenues à partir d’une caméra de vidéosurveillance. La conductrice en cause du décès a volontairement redémarré.

Ce samedi 17 novembre 2018, un grand nombre de manifestants en gilets jaunes se sont donné rendez-vous sur les routes de France afin de manifester contre la hausse du prix du carburant et la baisse du pouvoir d’achat.

Si la matinée était plutôt calme dans la plupart des zones occupées par le mouvement, à Pont-de-Beauvoisin en Savoie, un accident est survenu et a causé la mort d’une manifestante de 63 ans qui s’appelait Chantal Mazet.

Chargement...
Chargement...

Annonces

La mère de famille a été percutée par un 4x4 qui a démarré brusquement après que le véhicule soit entouré de gilets jaunes.

Chargement...

Annonces

La conductrice aurait été prise de panique. Malgré sa défense, elle sera quand même placée en garde à vue.

Chargement...

Annonces

Ce lundi 19 novembre, soit 48 heures après cet incident, une caméra de vidéosurveillance braquée sur les lieux de l’accident a parlé. Et selon France Bleu qui nous rapporte ces informations, les images démontrent la violence du drame.

Chargement...

Annonces

France Bleu affirme également que ces premières images montrent que la conductrice a volontairement redémarré. À ce stade il ne s’agirait donc plus d’un accident.

Vu les circonstances, la conductrice du 4x4 est mise en examen pour violences volontaires avec arme par destination ayant entraîné la mort sans intention de la donner.

Chargement...

Annonces

Chargement...

Annonces

C’est en tout cas ce que nous rapporte France Bleu qui a obtenu des informations du parquet de Chambéry en charge de cette affaire.

LA FILLE DE LA VICTIME PORTE PLAINTE CONTRE LE GOUVERNEMENT

Alexandrine Mazet est la fille de Chantal Mazet, la manifestante de 63 ans tuée en Savoie ce samedi. Selon la jeune femme, elle aurait appris le décès de sa mère grâce à une gendarmette qui a décroché son téléphone.

Chargement...

Annonces

Chargement...

Annonces

Bien que le drame lui fasse mal, Alexandrine Mazet n’a qu’une idée en tête: porter plainte contre le gouvernement. Elle sait très bien pourtant que le gouvernement n’est pas directement impliqué dans cet accident.

D’ailleurs, la conductrice responsable de ce décès tragique est déjà mise en examen pour son crime.

Chargement...
Chargement...

Annonces