Cette femme de 50 ans meurt deux jours après s'être mariée à l'hôpital aux côtés de sa fille

Rhonda White attendait le bon moment pour épouser son petit ami de trois ans, mais quand elle a appris que son temps dans ce monde allait être raccourci brusquement, elle a fait sa demande.

L'ouvrière d'usine d'Ionia, au Michigan, âgée de 50 ans, a appris qu'elle souffrait d'une tumeur au cerveau et d'un mélanome en septembre dernier, et malgré un combat courageux, elle savait en novembre qu'elle n'allait pas s'en sortir.

Comme l'a rapporté People, White s'est réveillée un jour de septembre avec un mal de tête insupportable. Elle a été transportée d'urgence à l'hôpital où, à la suite de deux IRM, elle a dû subir une chirurgie cérébrale d'urgence pour faire enlever sa tumeur.

Mais le cancer s'était propagé à différents organes du corps de White, avec des lésions sur ses poumons et son foie, entre autres problèmes, et les médecins ne lui donnaient pas beaucoup d'espoir.

View this post on Instagram

Thirty friends and family members gathered in the lounge as the wedding procession began. They included Rhonda’s other three children, Jordan, Jasmine and Derek, and her infant grandson, Bryce Joseph Conner. Nearly all wore purple, Rhonda’s favorite color. Rhonda rode down the hospital hall in a wheelchair, pushed by her father, Paul Taylor. She held hands with her daughter Brieannah, who walked beside her in a deep blue flowing dress. They both carried bouquets. Behind them trailed Roberta Manske, RN, pushing the IV pole. In a ceremony led by chaplain Natasha Kaminisky, the couples vowed “to have and to hold … for better or for worse… in sickness and in health … until death do us part.” They exchanged rings. Kaminsky declared them to be “husband and wife.” “Say it again!” Rhonda said. “Husband and wife,” Kaminsky repeated in a louder voice as everyone laughed. The veil pulled back, Rhonda and Brian kissed.The ceremony over, the brides and grooms hugged their loved ones, laughed and shed tears. (Chris Clark | Spectrum Health Beat) #love #marriage #family #hospice #braincancer #cancer #melanoma #palliativecare #dyingwish #wishcometrue #SpectrumHealthBeat @health.beat @spectrumhealth

A post shared by Spectrum Health Beat (@health.beat) on

La première semaine de novembre, les médecins ont dû annoncer à White et à sa famille qu'elle n'arriverait probablement pas jusqu'au jour de l'Action de grâce.

Selon sa famille proche, l'état de White s'était détérioré à tel point qu'elle avait perdu conscience. Cela a duré plusieurs jours jusqu'à ce qu'elle se réveille soudainement avec une demande déchirante.

Même si elle savait qu'il n'y avait aucun moyen de récupérer le temps perdu, White a voulu réaliser un dernier souhait avant la fin de son temps et elle l'a proposé à son petit ami Brian Parkhouse de son lit d'hôpital.

"Lundi dernier, elle a pris des médicaments et s'est réveillée mardi, elle a vu Brian et ils parlaient. C'était génial et fantastique, et tout le monde dans la salle était excité. On ne s'y attendait pas du tout."

Les travailleurs de l'unité de soins de soutien du campus Fuller de Spectrum Health à Grand Rapids, au Michigan, étaient très favorables à White, et il ne leur a fallu que 24 heures pour organiser le mariage de dernière minute.

"Ils étaient si excités - ils ont eu le gâteau pour nous, ils ont amené un aumônier, un harpiste et un guitariste",

a déclaré Jordan, la fille de Rhonda, 23 ans, à la chaîne de télévision.

La fille aînée de Rhonda, Brieannah, 25 ans, a été si émue par la décision romantique de sa mère qu'elle a saisi l'occasion de se marier avec son petit ami de huit ans en même temps que Rhonda, dans un double mariage.

"Comme tout cela s'est passé si vite, je ne pouvais pas supporter l'idée qu'elle ne puisse pas assister à mon mariage",

raconte Brieannah.

Le 15 novembre, 40 amis et parents se sont présentés au salon familial où une "allée" avait été improvisée pour que les deux couples échangent leurs vœux lors d'une cérémonie émouvante où tout le monde essayait de rester de bonne humeur.

"C'était probablement l'un des services les plus cool. C'était vraiment un beau mariage. L'aumônier a vraiment pris le temps de nous connaître et il y avait des blagues de famille et ma mère était très impatiente, elle a poussé l'anneau à son doigt,"

dit Jordan.

Deux jours après le moment spécial que cette famille a créé pour le reste de leur vie, Rhonda est décédée, laissant sa famille triste mais fière d'elle pour la façon dont elle est restée positive jusqu'à son dernier souffle.

"Nous ne voulons pas que les gens aient pitié de notre situation. Elle se battait tous les jours. Nous voulons qu'ils soient heureux qu'elle ait pu se marier",

dit Brieannah.

CANCER EN PHASE TERMINALE

Une femme de Goose Creek, en Caroline du Sud, a vécu une expérience semblable après avoir reçu un diagnostic de cancer en phase terminale à l'âge de 39 ans.

View this post on Instagram

Two brides. Two grooms. A hospice chaplain. A joyful ceremony, lightened with whimsy and accompanied by many, many tears. And at the center of it all sat Rhonda White, serene and beaming in a purple dress, a flowing lilac wig and a sparkly veil. This was her wish, this double wedding. And it took a village of family, friends, hospice workers and volunteers a mere 24 hours to make it happen. “You don’t need a lot of time to plan a wedding,” Rhonda said, as she sat in her hospital bed. “You just need two hearts that care.” Snow fell thickly in a darkening sky Thursday evening, as a ceremony of light and love began on the sixth floor of the Supportive Care Unit of Spectrum Health’s Fuller campus. Rhonda exchanged vows with the love of her life, Brian Parkhouse. And she witnessed the marriage of her 25-year-old daughter, Brieannah, to her longtime sweetheart, Jason Musser. As both bride and mother of the bride, Rhonda radiated pride and joy. Two days after the wedding, Rhonda passed away. Godspeed Rhonda. (Chris Clark | Spectrum Health Beat) #love #marriage #family #hospice #braincancer #cancer #melanoma #palliativecare #dyingwish #wishcometrue #SpectrumHealthBeat @health.beat @spectrumhealth Visit http://bit.ly/2TF7vO6 to read Rhonda's beautiful story and view her wedding photo gallery. 💜💜💜

A post shared by Spectrum Health Beat (@health.beat) on

Tout comme Rhonda, quand Kizzie Priestly a su qu'il ne lui restait que quelques jours à vivre, elle a décidé de se dépêcher de se marier avec son petit ami David Hall, initialement prévu pour le 30 octobre, et avec l'aide du personnel de l'hôpital, elle a tout préparé pour la cérémonie en deux jours seulement.

Prêtre et Hall se sont mariés au Trident Medical Center grâce à un effort communautaire qui a permis à plusieurs propriétaires d'entreprises et des étrangers de donner de l'argent pour leur donner le meilleur mariage possible.

"Nous sommes tous profondément attristés, mais la foi et la force de Kizzie nous ont tous inspirés et nous continuerons à nous appuyer sur la foi, la famille et les amis pour aider David et les enfants dans le futur.

Merci à tous d'avoir partagé cette histoire d'amour qui a touché tant de gens",

a déclaré Kristin Power, amie de Priestly, à 4News au nom de la famille après son décès.

View this post on Instagram

The past few months were a whirlwind of change for Rhonda White. On Sept. 1, 2018, she learned she had melanoma and that it had spread to her brain. She underwent surgery to remove the brain tumor and received chemotherapy, said her mother, Shari Taylor. The cancer also spread to Rhonda’s liver and lungs. Her health continued to decline. She was told that she didn’t have much time to live. Surrounded by loved ones, Rhonda popped the question to Brian, the man she dated for three years. They had discussed marriage before. And he had been her rock through her trials with cancer. She turned to him and said, “So, will you marry me?” He said yes, and they both started to cry. The proposal quickly led to wedding plans. And then a double wedding. Hospice staff members and volunteers got to work, arranging for flowers, a wedding cake and live music. Thursday afternoon, Rhonda’s hospital room became a dressing room, where she and the other women dressed and fixed their hair and makeup. Rhonda held a stuffed bear wearing a University of Michigan maize and blue sweater. It was an inside joke. She’s a Michigan fan. Brian roots for Michigan State University. She carried the bear as her “something blue.” (Chris Clark | Spectrum Health Beat) #love #marriage #family #hospice #braincancer #cancer #melanoma #palliativecare #dyingwish #wishcometrue #SpectrumHealthBeat @health.beat @spectrumhealth

A post shared by Spectrum Health Beat (@health.beat) on

Dans un autre épisode tragique, une mère de 29 ans a décidé d'abandonner sa propre vie pour devenir mère.

Gemma Nuttall, de Helmshore, en Angleterre, est morte après avoir combattu plusieurs types de cancer pendant des années, laissant derrière elle une fille de 4 ans et une mère dévastée qui a tout fait pour la sauver.

Nuttal a reçu un diagnostic de cancer de l'ovaire en 2014 alors qu'elle était enceinte de 16 semaines de son premier enfant, et elle avait une décision très difficile à prendre.

Afin d'avoir sa tumeur maligne dans l'ovaire de Nuttall, les médecins lui ont expliqué qu'elle allait interrompre sa grossesse, mais elle a décidé de reporter l'intervention et la chimiothérapie jusqu'à l'accouchement.

Grâce à sa décision, Nuttall a pu sauver la vie de son bébé.

Les postes connexes
Relation Mar 27, 2019
Une femme atteinte d'un cancer se marie à l'hôpital et décède à peine six jours plus tard
Dec 21, 2018
Une femme atteinte d'un cancer est décédée au bout de 7 mois en faisant la seule chose que les médecins la dissuadent de faire
Dec 21, 2018
Voici le dernier souhait d'une femme en phase terminale
Jan 26, 2019
Une mère et son fils nouveau-né meurent après qu'elle ait retardé son traitement contre le cancer pour sauver sa vie