Franck Dubosc "lâche" les gilets jaunes, il révèle la violence à laquelle il est confronté et explique ses propos

Le 10 décembre dernier, Franck Dubosc s'est expliqué sur le plateau de TPMP sur la polémique qui le touche.

Lundi 10 décembre, Cyril Hanouna revenait avec ses chroniqueurs sur la déclaration du président de la République dans laquelle il répondait aux revendications des gilets jaunes.

Ainsi, Emmanuel Macron a annoncé une augmentation du smic de 100 euros par mois, bruts, en 2019 ains que la suppression des impôts et charges pour les heures supplémentaires l'année prochaine.

Sur le plateau de l'émission, les gilets jaunes présents ont commenté ces déclarations. "C’est dès la première semaine qu’il aurait dû faire une annonce de résultat". Karim Zeribi, quant à lui, a déclaré : "J’ai senti quelqu’un qui vacillait, ça c’est une première victoire pour les gilets jaunes".

Un autre homme était présent sur le plateau. Franck Dubosc, qui avait créé une grosse polémique après avoir déclaré dans une vidéo partagée sur internet qu'il en soutenait plus les gilets jaunes.

Sur le plateau de Cyril Hanouna, l'humoriste a tenu à s'expliquer, et il semblerait que son "retournement de veste" était en réalité plus à attribuer à de la panique et ce que certains pourront qualifier de lâcheté.

"Je n’ai pas parlé de vous comme ça. Moi je ne parle jamais de politique, je suis un clown. Quand j’ai fait ma première vidéo, je l’ai faite seule, je sais d’où je viens. Et puis j’ai reçu des messages de haines, je me suis trouvé affaibli. Je me suis dit, mais qu’est-ce que j’ai fait."

"Avec tous ces messages, je n’ai pas l’habitude. Je l’ai pris pour moi. Au bout d’une semaine, je suis en Suisse. Là il y a un monsieur qui vient là où il ne fallait pas venir et là je craque. Je ne contrôle pas bien tout ça, ce monsieur quand il est arrivé près de moi, j’étais mal à l’aise."

Franck Dubosc a assuré que son avis sur le mouvement gilets jaunes n'avait pas changé, et qu'il les soutenait toujours. "C’est l’erreur d’un homme qui a eu peur. (…) Ce n’est pas un retournement, c’est un choc que j’ai eu auquel je n’étais pas habitué".

LES CELEBRITES SOUTIENNENT LE MOUVEMENT

La liste des personnalités de tous bords qui se sont ralliés à leur cause se rallonge de jour en jour. Après Patrick Sebastien, Karine Le Marchand, Michel Polnareff ou encore Brigitte Bardot, c’est la comédienne Muriel Robin qui annonce son soutien au mouvement social ce jeudi 6 décembre.

"Je ne m’exprime pas sur les Gilets jaunes tout simplement parce qu’on ne me le demande pas", a-t-elle écrit dans son message, suggérant que certains ont pu lui reprocher son silence ces derniers jours. Je suis et serai toujours du côté de ceux qui souffrent. Et celles et ceux qui se posent la question ne doivent pas bien me connaître."

Les postes connexes
Dec 11, 2018
Marine Le Pen attaque Franck Dubosc après avoir porté le gilet jaune
Dec 11, 2018
Dévasté', Franck Dubosc re-change d'avis et soutient à nouveau les 'gilets jaunes'
Gilets jaunes Mar 28, 2019
Franck Dubosc évoque ses relations foirées, en raison de son soutien aux Gilets jaunes
Gilets jaunes Feb 28, 2019
Franck Dubosc à propos des Gilets jaunes : "Je me suis embarqué dans quelque chose que je ne maîtrisais pas"