Pendant le communiqué de Macron à la télévision, le Sénat a assoupli l'impôt de sortie

Après ce long moment de silence, le président de la République a enfin décidé de s’adresser au peuple français

Lundi 10 décembre en début de soirée, les membres du Sénat se sont réunis pour une nouvelle mesure de taxation.

Cette réunion s’est passée juste quelques instants avant que le président de la République se présente à la télé. De cette réunion l’allègement de l’exil fiscal a été voté.

L'exit tax est un moyen pour le Gouvernement français de pouvoir garder des capitaux dans le pays. En effet, l’exit tax dispose qu’ un français résidant à l’étranger doit contribuer 30% des plus-values totales réalisées lors d’une vente d’action.

Et c’est après 15 ans à compter du déménagement à l’étranger qu’il peut bénéficier d’un exit tax. Et la soirée même du lundi 10 décembre, Emmanuel Macron a annoncé au peuple français l’allègement de l’exil fiscal.

LES GILETS JAUNES INDIGNÉS PAR LA NOUVELLE DISPOSITION

Pour un petit retour en arrière: le mois de mai dernier,  Emmanuel Macron a déjà proposé la suppression de l’exit tax, mais le Gouvernement y a renoncé parce que cette disposition a créé une polémique. Par conséquent un allègement de l’exil fiscal a été proposé . Et cette proposition d’allègement a été votée par le Parlement dernièrement.

Dans cette nouvelle disposition de l’exil fiscal, les exilés fiscaux bénéficient d’un assouplissement du régime fiscal. Ainsi, seulement dans 2 à 5 ans après leur déménagement à l’étranger, un français peut déjà bénéficier d’un exit tax.

L’exit tax ne concerne que les français les plus riches et les plus fortunés. De ce fait, les réactions par rapport à ce communiqué ne sont pas favorables pour le Gouvernement. Les gilets jaunes en sont indignés.

Olivier Faure, du parti socialiste a montré son désaccord envers le vote.

"Ce soir, le Sénat, à 19h aujourd'hui, en pleine crise des gilets jaunes, a voté la fin de l'exit tax. C'est-à-dire que désormais, vous pouvez partir de France -et donc vous exiler fiscalement- et vous n'avez même plus à payer d'amende..."

a-t-il dit.

“Ce soir à 19h, le Sénat a voté la fin de l’exit tax! Vous pouvez maintenant vous exiler fiscalement à l'étranger sans payer d’amende! Voilà l’hypocrisie de Macron et son gouvernement ! Rien n'a changé…”

a-t-il aussi posté sur son compte Twitter.

Olivier Besancenot du Nouveau Parti anticapitaliste a montré aussi son indignation.

"C'est-à-dire que ceux qui fraudent et qui sont susceptibles de recevoir une amende, eh bien finalement il y a un vote qui fait que ces gens ne vont pas être sanctionnés."

se plaignait-il.

De leur côté, le sénateurs du parti gauche a déposé des amendements de suppression par rapport à ce vote.

LA POSTURE D’EMMANUEL MACRON LORS DE SON ALLOCUTION A FAIT LE BUZZ SUR LES RESEAUX SOCIAUX

Lors de son speech en s’adressant directement aux gilets jaunes ce 9 décembre dernier, l’allocution du président était attendu de tous.

Mais, sa position crispée sur l’écran a fait bien plus de buzz.

Les postes connexes
Jan 14, 2019
Découvrez le contenu de la lettre d'Emmanuel Macron adressée aux Français
Dec 12, 2018
Brigitte Macron a défini ses propres conditions avant d'accepter une interview pour ne pas gêner son mari
Dec 14, 2018
Christian Jacob réagit au discours d'Emmanuel Macron en disant les bonnes choses
Macron Mar 18, 2019
Emmanuel Macron : Il décide d'écourter son séjour aux Pyrénées suite aux violences des Gilets jaunes