logo
La source:

Il était allongé et sa femme était en train de pleurer': les affreuses histoires des habitants de Strasbourg

Sedera Raliniainjanahary
14 déc. 2018
08:36
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Le choc de la fusillade de Strasbourg demeure véritablement. D’ailleurs, la population témoigne de son ressenti face à la situation.

Annonces

La «Grande île» de Strasbourg est obligatoirement bien animée à cette période de l’année. Pourtant, la population se laissant aller à l’effervescence de Noël a dû se confronter à l’horreur de la fusillade.

En effet, un tireur a ouvert le feu dans le centre de la capitale alsacienne rapporte Francetvinfo ce 11 décembre. Ce sont les témoignages qui démontrent la répercussion psychologique de cette attaque:

«J'ai vu un homme s'effondrer, j'ai accouru»

raconte un jeune homme.

Un journaliste autrichien ayant assisté à la même scène:

Annonces

«J'ai vu l'homme avec une plaie au niveau de la tête, à la tempe gauche, il était allongé et sa femme était à côté de lui en train de pleurer »

Annonces

Il parlait notamment d’un touriste thaïlandais qui avait succombé malgré les efforts des passants pour l’aider. Les proches des victimes sont véritablement bouleversés.

«Je pense à ma petite voisine, la fille du fromager, qui a reçu une balle»

dit Alain Lafont.

Cet habitant de Strasbourg, emporté par ses émotions, était en larmes lorsqu’il s’est adressé à la jeune femme de 18 ans qui a été opérée dans la nuit du mardi à mercredi:

«Jeanne, je pense à toi»

Annonces

LE CALME AVANT LA TEMPÊTE

Pourtant, cette journée semblait être une journée comme les autres. Une foule qui s’affairait à préparer Noël.

Annonces

Les témoignages de la population en disent long sur les circonstances, comme Axel et sa femme qui se trouvaient dans la rue des Grandes Arcades et témoignent:

«On s'est engagés dans la rue des Arcades. Devant nous, il y avait deux groupes de personnes tout ça à moins de dix mètres. Là la personne (le tireur, NDLR) est arrivée direction de la place Kléber, elle a sorti son arme de poing et elle a commencé à tirer trois fois».

Annonces

UNE DOUBLE TRAGÉDIE POUR LA FRANCE

Outre les attentats, le mouvement des gilets jaunes fait aussi des victimes.

À l’instar de ce gilet jaune tué par un camion qui augmente d’autant plus le nombre de décès.

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Articles connexes

Un homme entend son chien aboyer au loin et le retrouve assis près d'un bébé abandonné : histoire du jour

25 avril 2022

Un homme abandonne sa femme avec leurs triplés nouveau-nés, quelques années plus tard, ils se retrouvent accidentellement - Histoire du jour

03 avril 2022

René Robert décédé "d'indifférence" : ayant perdu connaissance, il est resté allongé dans la rue pendant 9h jusqu'à ce qu'un SDF appelle les secours

02 février 2022

Une vieille dame n'a laissé entrer personne chez elle pendant des années, jusqu'à ce qu'une femme y mette les pieds - Histoire du jour

06 mai 2022