Le comédien Donel Jack'sman a été publiquement humilié par un spectateur lors d'une prestation à Nice

Donel Jack’sman était en spectacle à Nice. En plein sketch, un homme avait crié «Sale noir» à trois reprises. Par la suite, l’humoriste a témoigné de son ressenti sur «HuffPost».

C’est une scène que l’on pourrait vraiment qualifier de surréaliste. Cependant, elle représente la triste vérité. Ce 24 décembre, l’humoriste Donel Jack’sman avait partagé une vidéo d’un de ses spectacles.

Jusque là, pas de surprise, sauf que dans la vidéo, il se fait traiter de «Sale Noir» à trois reprises.

Tout cela s’était passé en plein spectacle.

Notons que cette vidéo a été partagée des milliers de fois et a choqué plus d’un par son caractère hautement raciste. Sur Le Huffpost, l’humoriste de 37 ans a voulu bien revenir sur les détails de l’incident.  

Donel Jack’sman est un humoriste qui est un habitué de la scène depuis à peu près 10 ans maintenant. Ses thèmes abordent souvent des sujets délicats de la société.

D’ailleurs, son crédo est

«On ne se connait pas. On ne se juge pas, mais on passe un moment ensemble».

Seulement, il faut dire que ce concept n’est pas à la mesure de la compréhension de tous.

UN SALE RACISTE!

La scène où Donel Jack’sman se faisait traiter de Sale Noir s’était passée le 22 décembre au théâtre de la Cité à Nice.

Comme on le connait, Donel Jack’sman n’aborde que des thèmes délicats notamment l’orientation politique des spectateurs. Il avait utilisé un applaudimètre pour l’occasion.

Pour cause, au tour du Rassemblement National, un seul homme avait applaudi. Notons que l’humoriste avait véritablement salué l’honnêteté de ce spectateur.  

"Les gens qui votent Front national (aujourd'hui Rassemblement National, ndlr), ce qui m'énerve, c'est qu'ils n'assument pas souvent.Lui, le monsieur, il a assumé et c'est cool. C'est cool!".

Seulement, pour répondre à l’humoriste, le spectateur avait crié

«Sale noir».

Après les rires nerveux des spectateurs, Donel avait répondu

«Pardon?».

Le spectateur répond encore une fois «Sale noir». Encore une fois, l’humoriste repose la question au monsieur qui insiste

«J’ai dit: sale noir!»

Pour certains, la repartie de Donel Jack’sman était la meilleure.

Cette scène n’est pas sans rappeler que tout le racisme est toujours présent et touche toutes les catégories.

Par exemple, Lilly, la fille adoptive de Patrick Sebastien en est victime à l’école.

Les postes connexes
Dec 10, 2018
Franck Dubosc a été offensé après avoir tenté de refuser son soutien aux Gilets jaunes
Dec 13, 2018
Un homme humilie une femme parce qu'elle a une moustache
Dec 17, 2018
Les Gilets jaunes interfèrent avec le concert de Franck Dubosc, l'empêchant de se produire
Dec 11, 2018
Marine Le Pen attaque Franck Dubosc après avoir porté le gilet jaune