"Je suis déçue et en colère": La lettre de Lorie à Emmanuel Macron reste sans réponse

Lorie Pester avait écrit une lettre ouverte à Emmanuel Macron et le chef de l'État ne lui a malheureusement pas répondu. 

Mais ce silence n'est pas prêt d'entamer la motivation de l'artiste a faire bouger les choses en France concernant la congelation des ovules.

En effet, elle souffre d'endométriose, une maladie contre laquelle de nombreuses femmes se battent, en France et dans le monde entier, et qui cause de nombreux problèmes, dont des difficultés à tomber enceinte.

La chanteuse âgée de 35 ans qui est en couple depuis peu a décidé de faire congeler ses ovocytes afin d'avoir une chance d'avoir un enfant. Mais elle a dû se rendre en Espagne pour le faire car c'est actuellement interdit en France.

Source: Youtube / Konbini news

Source: Youtube / Konbini news

Mais elle ne se bat pas seulement pour elle. Lorie a décidé d'être la porte-parole de toutes les femmes qui souffrent elles aussi d'endométriose et avait ainsi écrit une lettre ouverte à l'attention du président de la République afin d'attirer l'attention des plus grands car "ce sont les politiciens qui décident".

Source: Youtube / campagne2017

Source: Youtube / campagne2017

Elle a récemment accordé une nouvelle interview au "Midi Libre" dans laquelle elle se dit très heureuse des avancées de son combat. En effet, le Comité national d’éthique  s'est déclaré en faveur de la congélation ovocytaire.

"Il est temps que le gouvernement entende notre appel et nous extirpe de ce dilemme qui nous contraint à enfreindre la loi pour donner la vie car c’est bien de cela dont il s’agit" a-t-elle déclaré.

Mais bien que des changements soient opérés, la situation est encore loin d'être idéale pour les femmes comme elle: "Je suis déçue et en colère. La France, mon pays, septième puissance du monde, me refuse le droit de donner la vie. Incompréhension d’autant plus grande que de nombreux pays européens l’autorisent" écrivait-elle dans sa lettre ouverte.

Cela ne l'empêche pas d'être pleine d'espoir pour cette année 2019 qui, elle l'espère, fera bouger les choses.

"M. le Président, au nom de toutes ces femmes injustement discriminées dans notre pays, je vous implore de joindre les actes à la parole" déclare la jeune femme qui, on l'espère, pourra réaliser son rêve de devenir maman.