Un jeune homme handicapé contraint chaque jour de ramper pour sortir de sa maison "inadaptée"

Une maman a partagé une vidéo déchirante de son fils atteint d’une paralysie cérébrale qui rampe pour sortir de leur maison "inadaptée".

Le clip publié sur Facebook montre le jeune homme, qui en plus de son handicap moteur est également malvoyant, qui peine à se frayer un chemin vers la porte avant de descendre lentement deux marches.

Il se remet ensuite dans son fauteuil roulant et en regardant cette scène sa mère déclare qu'elle "en peut plus de cette situation".

Angela et son fils Kenneth vivaient auparavant dans une maison adaptée à Hamilton, dans le sud du Lanarkshire, mais à la suite d'un décès dans la famille, ils ont déménagé à Larkhall.

La femme était obligée de louer un logement si elle souhaitait être proche de sa famille. Elle avait cependant fait une demande auprès du conseil municipal pour trouver une maison adaptée au handicap de son fils ou mettre à normes la maison qu'elle loue.

D'après Angela, le conseil a refusé d'installer une rampe d’accès dans leur maison louée afin que son fils Kenneth puisse entrer et sortir de la maison.

"On m'a proposé des alternatives mais elles ne répondent pas à ses besoins." a-t-elle confié à Daily Record avant d'ajouter: 

Kenneth rampant de sa maison | Photo: Facebook/Angela Murphy

Kenneth rampant de sa maison | Photo: Facebook/Angela Murphy

"Ce qui rend notre situation plus aberrante, c'est que je pense qu'il existe une maison adaptée pour une personne en situation d’handicap à Larkhall, inoccupée, mais Kenneth est obligé de vivre comme cela."

Décrivant son désespoir face à la situation, elle a expliqué: "J'ai posté la vidéo car j'en avais simplement marre en espérant que la vidéo montrerait la vraie réalité de ce que Kenneth affronte au quotidien."

Kenneth rampant de sa maison | Photo: Facebook/Angela Murphy

Kenneth rampant de sa maison | Photo: Facebook/Angela Murphy

Et cela a marché, la pubication de la maman de Kenneth a touché les coeurs des milliers des gens qui n'étaient pas indifférent au calvaire vécu par son fils au quotidien. Angela a déclaré qu'elle avait été époustouflée par le soutien qu'elle avait reçu depuis la publication du clip vendredi dernier.

Kenneth rampant de sa maison | Photo: Facebook/Angela Murphy

Kenneth rampant de sa maison | Photo: Facebook/Angela Murphy

"J'ai été complètement dépassée par le soutien que j'ai reçu de tous ceux qui l'ont partagé et visionné. Je ne m'attendais à rien de ce genre et je suis très reconnaissant du soutien de tous."

Kenneth rampant de sa maison | Photo: Facebook/Angela Murphy

Kenneth rampant de sa maison | Photo: Facebook/Angela Murphy

Mais le plus important est que son cri de désespoir a été entendu par le conseiller de Larkhall, Richard Nelson, membre du Parti Conservateur qui a déclaré qu'il était abasourdi par le clip.

"J'ai été choqué par les images et j'ai immédiatement contacté Angela pour qu'elle discute plus en détail de sa situation. De nos jours, personne ne devrait avoir à vivre ainsi, à mon avis."

En sentant que les choses ont enfin commencé à bouger, la mère de Kenneth a ajouté une mise à jour dans sa publicaiton en disant que "le conseiller richard nelson a été absolument génial".

LE CALVAIRE QUOTIDIEN D'UNE AUTRE MAMAN ET SON FILS HANDICAPÉ

Dans une histoire similaire, une mère de 53 ans porte son fils de 7 ans, avec une paralysie cérébrale, dans les escaliers chaque jour parce que le conseil n’aide pas.

Elle a expliqué qu'elle devait se rendre sur les réseaux sociaux car personne ne semblait écouter ce que la famille avait à dire, en particulier les conseils de North Lanarkshire.

Les postes connexes
Dec 21, 2018
Une mère de 53 ans porte son filsde 7 ans, avec une paralysie cérébrale, dans les escaliers chaque jour parce que le conseil n’aide pas.
Feb 02, 2019
Un homme né sans bras ni jambes devient danseur professionnel
Feb 07, 2019
Une jeune fille de 13 ans qui a été retrouvée pendue était 'forcée de laver chaque casserole à la maison'
Conseils Feb 27, 2019
Abus dans les maisons de retraite: conseils pour protéger nos parents âgés