"Elle m'insulte pendant que je parle" : La colère d'Alexis Corbière contre la députée LREM

Lors du débat sur la loi anti-casseurs de ce mardi dernier, la salle de l'Assemblée nationale était perturbée à cause de deux députés : Alexis Corbière et Véronique Riotto. Agacé par sa collègue, l'élu LFI s'était plaint.

Le mardi 29 janvier dernier, dans la soirée avait eu lieu le débat sur la loi anti-casseurs. Cette loi est vue par la majorité parlementaire comme la solution face aux violences des manifestants gilets jaunes.

Les deux députés Alexis Corbière et Véronique Riotto ont rendu le déroulement du débat un peu spécial.

Pendant que le député de l'opposition Alexis Corbière, de la LFI, a pris la parole pour dénoncer l'inefficacité du Gouvernement, la députée LREM, Véronique Riotto, s'est posée près de lui.

Dérangé par le comportement de sa collègue, le député de La France Insoumise avait réagi.

UNE IMPOSITION PERTURBANTE

Pendant le débat, rien d'inhabituel ne s'était passé jusqu'à ce que l'élu de Seine-Saint-Denis, Alexis Corbière dénonçait les actes du Gouvernement comme 'une dérive autoritaire' à l'Assemblée nationale.

Ensuite, à l'étonnement de tous, la députée de la République en marche avait quitté son groupe. Puis elle s'était déplacée pour se mettre debout à proximité de la place du groupe des députés de l'opposition insoumis.

"Monsieur le président, je tiens à dire que cette personne m'a insulté pendant que je parlais (...) ça commence à bien faire! Je veux bien entendre qu'il y ait des protestations, mais quand ce sont des injures qui sont tenues à côté de moi...".

Le député Alexis Corbière était frustré par le comportement de Véronique Riotto.

Comme le président de la séance, Richard Ferrand, n'avait pas réagi, il a alors ajouté :

"Je propose que cette collègue retourne s'asseoir, parce qu'elle parle et elle m'insulte pendant que je parle".

Mais bien têtue sur sa place, l'élue LERM n'avait pas bougé, malgré les commentaires de son collègue. Elle était restée là, avec les bras croisés.

"Tout est là, vous êtes dans une dérive autoritaire et un affolement, votre collègue est à l'image de ce que vous faites."

a conclu le député en colère.

UN COMPORTEMENT DÉPLACÉ À L'ASSEMBLÉE NATIONALE

Ce qui s'était passé lors de ce débat parlementaire nous fait rappeler le drôle de comportement de deux députés pendant l'interview de LCP.

Olivier Faure et et Gilles Le Gendre étaient les stars de l'insolite suite au débat sur la motion de censure de décembre dernier.

Alors que le député Gilles Le Gendre parlait devant la caméra de LCP, le député du Parti socialiste s'était invité.

Tous les deux devant le caméraman, avaient réagi comme des enfants.