Une maman dénonce un passager grossier qui lui aurait humiliée pendant un vol

Une femme récemment devenue mère a décidé d'écrire ouvertement à un homme qui l'a maltraitée pendant un voyage en avion.

La femme indignée a réalisé qu'elle était gênée par l'homme qui voyageait à ses côtés dans l'avion, alors elle a décidé de se tourner vers Facebook et l'a appelé d'une manière épique.

Après être montée à bord d'un vol de Delta Airlines, Katie Kiacz a eu la malchance d'avoir des commentaires sur son corps postnatal provenant du passager qui était à ses côtés.

Dans l'espoir de sensibiliser et d'encourager les autres à réfléchir avant de parler, la nouvelle maman a écrit une lettre ouverte à ce passager si cruel sur Facebook.

Dans la lettre, elle a dit :

"Cher Monsieur sur le vol DL1723. Vous m'avez traitée de "femme de 2 tonnes". Vous l'avez dit à votre ami dès que j'ai embarqué et que vous m'ayez vue, que c'était "pas bon".

Quand je vous ai dit :

"Je ne pèse pas deux tonnes, mais je viens d'avoir un bébé", vous avez soupiré et vous vous êtes levé pour aller aux toilettes, puis vous avez tranquillement demandé un autre siège à l'hôtesse de l'air".

"Je suis contente qu'il n'y en ait pas eu", a-t-elle écrit. "Je parie que vous ne lui aviez pas dit pourquoi vous vouliez vous asseoir ailleurs, que vous aviez dit quelque chose de si cruel et qu'il y ait eu une confrontation."

"Vous ne vous êtes pas excusé. Vous n'avez même pas reconnu mon existence pendant le reste du vol. C'est très bien. Je n'ai pas besoin de votre validation."

Elle a expliqué :

"Alors pourquoi est-ce que je poste ? Pour vous interpeller. Parce que je n'existe pas pour vous faire plaisir. Parce que je prendrai autant d'espace que je veux. Parce que même face à la réalité, vous ne pensiez pas avoir tort, que vous n'aviez pas besoin de vous excuser."

Étonnamment, son message sur Facebook a été partagé plus de 120 000 fois en une seule journée, Elle termine en expliquant pourquoi elle a ressenti le besoin de faire honte publiquement à cet homme.

Un jeune couple qui était en voyage avec leur petite fille s'est également senti profondément humilié après avoir été expulsé d'un vol d'American Airlines parce que certains passagers se seraient plaints de leur odeur corporelle.

Cependant, l'homme insiste pour dire qu'ils ont demandé à d'autres personnes dans l'aéroport s'ils sentaient mauvais et personne n'a répondu par l'affirmative.

C'est la raison pour laquelle il demande qu'on lui dise pour quelle raison ils ont été expulsés de l'avion.

Alder a réfuté les affirmations sur les odeurs corporelles en disant que lui et sa femme prenaient leur bain à la première heure tous les matins.

Il a aussi ajouté :

"Et ils n'ont toujours pas dit lequel d'entre nous avait une odeur désagréable. C'était moi, ma femme, mon bébé ?"