Strasbourg : Le frère de Chérif Chekatt arrêté après avoir menacé de commettre une nouvelle attaque

Le frère de Chérif Chekatt, auteur de l'attentat de Strasbourg, a semé la panique sur les réseaux sociaux en début d'après-midi de ce vendredi 1er mars. Il a partagé des messages alarmants via son compte Facebook.

La date du 11 décembre 2018 restera à jamais gravée dans l'histoire de la France. Ce jour là, Chérif Chekatt a commis un attentat au marché de Noël de Strasbourg. En début de soirée, le terroriste a ouvert le feu sur la foule dans les rues strasbourgeoises. Le bilan a révélé cinq décès, et onze autres personnes blessées.

Mais ce vendredi 1er Mars 2019, le grand frère de Chérif Chekatt a semé le trouble à travers les réseaux sociaux. Le doute et la peure se sont réveillés chez les internautes.

En début d'après-midi, le frère du terroriste a posté des messages alarmants via son compte Facebook. Le post laissait entendre qu'il allait commettre un acte terroriste, ce vendredi à 18h30. Il a aussi posté une photo montrant cinq armes : deux fusils d'assaut, un fusil, do6eux pistolets et un gilet pare-balles.

EN INTERROGATION AU COMMISSARIAT CENTRAL DE STRASBOURG

L'auteur des publications a ensuite publié d'autres messages laissant croire que ses propos n'étaient pas à prendre au sérieux. Cependant, ses explications n'ont pas calmé la panique des internautes.

Les souvenirs du drame du 11 décembre sont encore très vifs. Ainsi, les forces de l'ordre de Strasbourg ont été mises en alerte maximale. Elles ont alors procédé, sans plus attendre, à des vérifications de tous les lieux strasbourgeois sensible à une éventuelle action terroriste.

Le frère de Chérif Chekatt a été interpellé. Il se trouve actuellement en garde à vu au commissariat central de Strasbourg, et en interrogation par les enquêteurs de la Direction régionale de la police judiciaire de la commune. Le suspect est détenu pour "menace de crime ou délit contre les personnes".

LE DÉCÈS DE CHÉRIF CHEKATT

En plus des blessures physiques causées par l'attentat de Strasbourg, plusieurs personnes sont encore traumatisées. De nombreuses familles ont perdu leurs proches juste quelques jours avant Noël.

Après son action, Chérif Chekatt avait réussi à semer les forces de l'ordre, et s'enfuir. Le 13 décembre, le terroriste a été retrouvé, et tué par la police.