Patrick Chesnais au sujet de son fils mort : "J'aimerais trouver un moyen de lui parler"

L'acteur Patrick Chesnais a accordé une interview au Parisien, à l'occasion des affiches de deux longs métrages en juillet dernier. Durant cette entrevue, le comédien a évoqué le décès de son fils Ferdinand en 2006.

Moi et le Ché ainsi que L'école est finie étaient deux films dans lequel Patrick Chesnais figure et qui sont sortis le 11 juillet 2018. Une occasion pour le magazine Le Parisien d'approcher l'artiste et de lui poser quelques questions.

Dans ce supplément week-end du magazine, le comédien a fait des révélations au sujet d'Émilie, sa fille de 33 ans, indiquant qu'il aurait aimé devenir grand-père mais que cela dépend d'elle.

"J'adorerais que ma fille Émilie devienne maman, mais je ne suis pas du genre à la tanner. C'est sympa, d'être grand-père, on redevient le parent qu'on a été, les responsabilités en moins", expliquait l'acteur.

IL AIMERAIT COMMUNIQUER AVEC FERDINAND

Parmi les autres souhaits qui l'habitent, Patrick Chesnais a évoqué son envie de "communiquer avec son fils", bien que ce soit pratiquement infaisable. S'il est aussi père d'un adolescent de 15 ans prénommé Victor, cette tragédie hante toujours son âme et laisse des séquelles qui ne se dissiperont pas sous peu, voire jamais.

"Mon aîné, Ferdinand, est mort en 2006 dans un accident de la route. J'aimerais trouver un moyen de lui parler du temps qui passe, de son frère, de sa sœur, de sa maman et de moi", a confié le père qui n'est apparemment toujours pas remis de la disparition de son fils aîné, en 2006, a l’âge de 20 ans.

L'INCIDENT MORTEL

Le 13 octobre 2006, Hervé Richardot, 39 ans, s'engage pendant près de trois kilomètres à contresens avec sa voiture sur une sortie du périphérique de la porte de Sèvres, avec Ferdinand Chesnais sur le siège du passager d’à côté, avant de finir par heurter violemment une autre voiture a la porte d'Auteuil. Le choc tua sur le champs Ferdinand, tandis que le conducteur Hervé Richardot s'en est sorti avec quelques blessures légères.

Son taux d'alcoolémie étant quatre fois supérieur au niveau maximum de l'époque, il écopera de trois ans de prison dont six mois ferme, et 50 000 euros de dommages et intérêts aux membres de la famille à la fin du procès.

Suite à cet incident, l'acteur a créé l'Association Ferdinand. Cette association est un moyen pour Patrick Chesnais de lutter contre l'alcool au volant, en produisant notamment des publicités sur la prévention entre autres. Il publiera aussi en septembre 2008, un ouvrage intitulé Il est où Ferdinand?: Journal d'un père orphelin, dans lequel il se livre à des témoignages.

UN ACCIDENT DE VOITURE ROYAL

En outre, le jeudi 17 janvier dernier, dans l'après-midi, le prince Philip a été impliqué dans un accident de voiture avec une Kia bleue transportant deux femmes et un bébé de 10 mois. Les images montraient la Land Rover du Royal retournée sur le bord de la route près de Sandringham Estate, dans l'est de l'Angleterre. 

La personne qui a amené Philip à la sécurité était émerveillée d'avoir le sang du prince sur ses mains. Personne n'a été mortellement blessé dans l'accident. L'accident survenu près de Sandringham Estate s'est produit au moment où le Royal se retirait d'un échangeur en T sur la route principale. Roy Warne, 75 ans, était l'avocat qui avait sauvé Philip du véhicule renversé.