Lorie Pester malade : "Le combat contre l'endométriose n'est pas gagné"

Lorie Pester a révélé qu'elle était atteinte d'endométriose, pour la première fois, à Konbini le 20 septembre 2018. Il y a quelques jours, la chanteuse et comédienne de 36 ans a donné des nouvelles sur le combat qu’elle mène contre cette maladie.

C’est un jour en étant hospitalisée pour une grossesse extra-utérine que Lorie Pester apprend qu’elle est atteinte de la terrible maladie qui touche une femme sur dix.

"On m'opère et au réveil il me dit : 'Tout s'est bien passé, heureusement que vous êtes arrivée assez rapidement. Par contre, vous avez l'endométriose.'"

Pour l’actrice qui a récemment quitté la série "Demain nous appartient", c’est une révélation expliquant ses violentes douleurs pendant ses règles. On lui avait pourtant toujours dit que c'était normal.

Fort heureusement depuis, elle a pris des traitements et eu recours à plusieurs opérations pour calmer ses douleurs. Grâce à eux, Lorie Pester a vu sa santé s'améliorer :

"Ça m'a sauvée aussi car des nodules allaient attaquer certains organes. Si je n'avais pas été opérée en urgence, ça aurait pu être très grave."

Tout comme son amie Laëtitia Milot, atteinte de la même maladie et marraine de l’association EndoFrance, Lorie a subi une intervention chirurgicale il y a un an, dans l’espoir de pouvoir, un jour, tomber enceinte.

"Le combat n'est pas gagné mais il avance."

Lorie Pester, Télé-Loisirs, le 9 mars 2019

Elle a également fait congeler ses ovocytes en Espagne, car cette procédure est pour l'heure interdite en France.

C’est donc un autre combat qu’elle mène en essayant d’interpeller l’attention du chef de l’Etat sur ce problème. Lorie Pester avait écrit une lettre ouverte à Emmanuel Macron mais le président ne lui a malheureusement pas répondu. 

Cela ne l'a pas empêché d'être pleine d'espoir pour cette année 2019 qui, elle l'espère, fera bouger les choses. Et apparemment cela commence à bouger car selon ses récentes confidences à Télé-Star, Lorie Pester a rencontré le ministre de la santé début janvier et plus récemment la conseillère du président de la République sur les questions de santé et de solidarité, Marie Fontanel.

"On a parlé congélation d'ovocytes. Le combat n'est pas gagné mais il avance. D'avoir des femmes qui m'écoutent et qui veulent faire avancer les choses me rassure."

a-t-elle détaillé dans son interview accordée à Télé-Star le 9 mars quelques minutes avant son concert au Trianon.