Les Bracelets rouges : qui est la petite Mona Berard, qui joue Louise dans la nouvelle saison

Lundi 11 mars, les téléspectateurs de TF1 ont pu découvrir le nouveau personnage des "Bracelets Rouges" : la jeune Louise, nouvelle résidente de l'hôpital où se trouvent déjà Clément, Thomas, Roxane et Mehdi.

Les fans de la série des "Bracelets rouges" ont été ravis de retrouver la saison 2 sur TF1 lundi dernier après un an d'attente. Dans ce premier épisode, les adolescents de la première saison ont encore du mal à se remettre de la mort de leur amie Sarah.

Et d'ailleurs, le personnage de Mehdi a encore plus de difficultés à accepter que le lit de son amie disparue ait déjà été attribué à quelqu'un d'autre : la jeune Louise.

Cette jeune fille est atteinte de mucoviscidose et sait déjà qu'elle est condamnée. Franche, mature, et à l'humour cassant, cette jeune fille est déterminer à agir pour sauver les océans, ce qui poussera Clément à se demander quelle valeur à la vie, et à trouver un but dans la sienne.

Le personnage de Louise est joué par Mona Berard, qui est âgée de 17 ans. On a déjà pu la voir en 2015 dans un court-métrage intitulé "La boom de Julia Ferrari".

Ce court-métrage lui a valu de gagner le prix de la Meilleure actrice au festival Tourez-Court en 2016 à Saint Etienne, et celui du Meilleur espoir féminin au Festival Jean Carmet de Moulins.

Dans une interview de la chaîne TF1, Mona Berard a déclaré qu'elle avait été très bien accueillie par l'équipe de la série.

"J’avais vu Tom (qui joue Clément) et Audran (qui joue Thomas) lors des essais à Arcachon, puis nous avons passé une soirée libre ensemble. Une soirée d’intégration comme on dit ! En fait, je retrouve un peu de moi en tous, donc quelque part, je m’entends bien avec chacun d’entre eux".

Si pour le moment, elle est ravie de pouvoir jouer dans la série des "Bracelets rouges", Mona reste toutefois concentrée sur ses études.

"Je suis un peu jeune pour me cantonner dans une seule voie, même si elle est séduisante. Je n’ai fait que trois petits rôles et n’ai aucune certitude sur mon avenir dans ce métier. Il faut avoir un plan B."

Mona Berard souhaiterait pouvoir étudier à Montréal pour améliorer son anglais, mais aussi pour y étudier la psychanalyse.