Une famille du Puy-en-Velay, prête à faire le tour du monde: sa camionnette s'est noyée avec Grande America

La famille Delaire, originaire du Puy-en-Velay (Haute-Loire), qui envisageait de commencer leur tour du monde en un an le 4 avril prochain, a vu son rêve s'écrouler avec leur van aménagé qui vient de couler à bord du Grande America.

Quinze ans depuis qu’Aurore et Mickaël Delaire préparent ce voyage aller simple qui débuterait a Montevidéo en Uruguay, pour passer par le Cap Horn, etc, avant d'aboutir à l’Équateur. Leur maison du Puy-en-Velay vendue et leur profession respective écartées, tout était fin prêt pour que la famille puisse partir pour un tour du monde d'un an. Une décision qu'avaient prise à l'unanimité Aurore et Mickaël, comme ils se la remémorent.

"Je me souviens on était dans la salle de bain, on donnait le bain aux enfants il y a à peu près un an. On s'est regardé avec ma femme et on s'est dit qu'il fallait qu'on change quelque chose. On avait des boulots très prenants, on ne se retrouvait plus",

se souvient Mickaël.

Ce que confirme sa femme Aurore : "On voulait passer plus de temps avec nos enfants, les voir grandir."

LE VAN A COULÉ AVEC LE GRANDE AMERICA

Les Delaire avaient planifié de se rendre à Montevideo, en Uruguay, le 4 avril prochain afin de récupérer le van qu'ils se sont procuré sur un site de petites annonces et qu'ils ont aménagé pour le rendre vivable pendant cette année durant laquelle se ferait leur tour du monde.

Le van les rejoindrait le 10 avril en Uruguay par le cargo. Toutefois, ce qui devait être le début d'une nouvelle vie, a vite viré au cauchemar, puisque leur camionnette était dans un des 365 conteneurs à bord du Grande America, et a coulé avec le navire italien lors de son naufrage au large de la Rochelle il y a deux jours. La camionnette repose désormais à 4 000 mètres au fond de l'océan Atlantique.

"IL Y AVAIT TOUT DEDANS"

Dans cette camionnette, il y avait tout. "Les vêtements, les outils, le matériel de camping, de quoi donner des cours à nos enfants," explique Aurore qui confiera aussi l'effondrement du monde de son fils Ewen, 5 ans, lorsqu'il a appris que le van avait coulé. 

"Il nous a demandé pourquoi on n'avait pas installé de parachute ni de bouée. C'est aussi pour lui qu'on ne compte pas arrêter l'aventure (...) J’ai promis à mon petit garçon que l’on partirait, je lui ai dit mardi : je te promets que papa et maman vont trouver une solution. Et on va partir...",

rassure-t-elle.

LA FAMILLE PARTIRA COÛTE QUE COÛTE

Un véhicule qui leur a coûté plus de la moitié de leur budget, soit environ 6 000 euros, toutefois, l'aspect financier de cette perte n'est rien comparé au fait que le couple vienne de vendre sa maison et n'aura plus de toit à partir du 1er mai. Un timing qui s'avère très problématique mais qui n'anéantit pas l'optimisme de la famille.

"On va trouver une solution. Soit on rachète un van et on part sur un tour du monde plus court, en partant du Puy-en-Velay. Soit on part en Amérique du Sud avec nos sacs à dos et on verra sur place",

affirment-ils.

De plus, Aurore semble avoir repris espoir. Car, après le naufrage du Grande America, ses amis et un réseau de voyageurs avaient organisé deux cagnottes sur le site www.lepotcommun.fr, qui affichaient déjà près de 6 000 euros de dons ce mercredi, afin de les supporter ainsi que la famille de Lozère, victime de la même mésaventure.

Les Delaire ont aussi lancé une autre cagnotte sur le site leetchi.com, qui a déjà recueilli plus de 2 000 euros. Donc, les "Pirates Delaire", comme ils se sont surnommés, ne sont pas prêts à abandonner leur entreprise et partiront bien à l'aventure en famille.

LES CONSÉQUENCES DU NAUFRAGE DU GRANDE AMERICA

Le Grande America a fait naufrage le mercredi 13 mars dernier, au large de la Rochelle. Des suites de cette catastrophe, deux nappes de fioul (pollution aux hydrocarbures due au naufrage du navire italien) qui se déplacent à une vitesse d'environ 30 km par jour ont été repérées au large des côtes françaises. Selon un rapport du ministre de la Transition écologique, François de Rugy, ce jeudi, les côtes françaises touchées "d'ici une semaine".

NAUFRAGE AU LARGE DE LA LIBYE

En outre, trois bébés ont été repêchés, morts, et une centaine de personnes ont été portées disparues après un naufrage ayant eu lieu en juin dernier lors d'une embarcation de migrants au large de la Libye, selon des informations provenant des rescapés et des gardes côtes.

(Traduction: #maritimenews au moins 60 morts dans un naufrage au large de la côte de la Libye...)

Environs 120 migrants, dont la majorité africaine, étaient à bord d'un canot pneumatique lorsqu'un naufrage est survenu à six kilomètres de la côte libyenne, après qu'une explosion soit survenue à bord du canot, incendiant par conséquent le moteur, a rapporté l'AFP. 

Les postes connexes
Dec 21, 2018
Une femme atteinte d'un cancer est décédée au bout de 7 mois en faisant la seule chose que les médecins la dissuadent de faire
International Apr 02, 2019
Les parents dévastés exigent des réponses après que leur fille de 10 ans est morte des suites d’un combat de classe
Célébrités Mar 14, 2019
La grande et talentueuse famille de Céline Dion : ses trois fils et ses 13 frères et sœurs
Feb 09, 2019
"Nous voulons juste savoir s'il va bien." 6 mois après la disparition de leur fils, Régine et Luc espèrent toujours un signe