La police partage le visage d'un dangereux tueur, 37 ans, après la fusillade à Utrecht

Ce lundi 18 mars, le maire d'Utrecht au Pays-Bas a déclaré que les attentats perpétrés dans les rues de sa ville laissaient dans leur sillage plus de trois morts et neuf blessés, dont trois graves. Il l'a souligné dans une vidéo retransmise par la Mairie.

Un homme a été recherché quelques heures plus tard, suite à la fusillade qui a tué au moins une personne et fait plusieurs blessés à Utrecht.

Il semblerait, d'après le compte Twitter de la police locale, qui avait en effet fait la publication d'une photo de cet homme de 37 ans, que le nom du suspect soit Gökmen Tanis.

Cet homme serait né en Turquie et ce lundi 18 mars, il s'est fait arrêté.

"La police vous demande de faire attention à Gökman Tanis (né en Turquie), 37 ans, en relation avec l'incident de ce matin du 24 octobre à Utrecht. Ne l'approchez pas vous-même mais appelez directement le service d'enquête 0800-6070.",

a déclaré la police d'Utrecht par le biais de Twitter.

Dans la matinée, la police d'Utrecht a signalé plusieurs fusillades survenues dans un tramway. Le parvis du 24 octobre, situé à l'emplacement de la station de tramway, à la périphérie du centre-ville, a été fermé par les forces de l'ordre.

L'Agence nationale pour la sécurité et la lutte contre le terrorisme a affirmé, lors d'une conférence de presse, que des coups de feu ont eu lieu dans plusieurs quartiers de la ville, cette après-midi.

Selon les déclarations du porte-parole de la police, la théorie d'une motivation terroriste est à l'étude. Une réunion de crise fut entreprise par le Coordonnateur de la lutte contre le terrorisme.

"Une enquête sur la fusillade sur la place du 24-Octobre à Utrecht est en cours. Dans celle-ci, nous prenons également en compte un éventuel motif terroriste",

a annoncé la police dans sa publication sur Twitter.

Les forces de l'ordre ont considérablement renforcé les mesures de sécurité dans les aéroports et les principaux bâtiments du pays. La menace terroriste a été portée au niveau le plus élevé par les autorités néerlandaises dans la région d'Utrecht.

FUSILLADE DANS UNE ÉCOLE AU BRÉSIL

Si dans l'attentat à Utrecht, Gökmen Tanis, 37 ans, a causé la mort de trois personnes et faits plusieurs blessés, il a ensuite été arrêté.

Dans le cadre de violences volontaires, une fusillade s'est produite dans une école près de Sao Paulo au Brésil, avec au moins huit morts, dont cinq enfants. Les responsables se seraient suicidés. 

Les postes connexes
Dec 12, 2018
Témoin des fusillades à Strasbourg : "La police nous a demandé de rester au restaurant et d'éteindre les lumières"
Dec 12, 2018
Une fusillade à Strasbourg: Tout sur l'auteur de 29 ans orchestrant une attaque épouvantable
Actu France Feb 19, 2019
Fusillade à Marseille : L’homme abattu par la police après avoir blessé quatre personnes (vidéo)
Dec 13, 2018
Fusillade à Strasbourg: Chérif Chekatt, 29 ans, a déjà 27 condamnations pénales