"Johnny était l'incarnation de l'autodestruction" : Line Renaud sur les dépendances du défunt Johnny

Les propos de Line Renaud sur la disparition de Johnny Hallyday, son "Superman". Selon elle, son filleul artistique était accro à des substances qui ont beaucoup participé dans sa souffrance jusqu'à sa mort.

Cela n'est un secret pour personne. Johnny était un homme qui vivait sa vie avec fureur. Entre l'alcool, la drogue et les excès de vitesse, la vie du chanteur était très disséquée. Johnny Hallyday, de son vrai nom Jean-Philippe Smet, qui qualifiait lui-même sa vie de "destroyance", a mené une existence qui a toujours flirté avec le danger, l’ivresse et la mort.

"La cocaïne, j'en ai pris en tombant du lit. Maintenant, j'en prends pour travailler, relancer la machine. Je n'en suis pas fier, c'est ainsi, c'est tout. Mais il faut bien savoir que nos chansons, on ne les sort pas forcément d'une pochette-surprise",

disait d'ailleurs celui dont la vie allait à 100 km/h.

IL MANQUE BEAUCOUP A LINE RENAUD

Dans toute cette furie existentielle, il y avait sa marraine artistique Line Renaud. Cette dernière ressent un grand vide dans son cœur depuis la mort de son ami de longue date. Elle l'avait rencontré alors qu'il n'était encore qu'un adolescent qui faisait ses débuts dans la musique et à la télévision. Et étant a jamais parti pour l'au-delà, Line Renaud fait un retour sur la vie du chanteur parsemée d'abus de la part du rockeur, mais dont il a su également profiter, dans les colonnes du magazine Paris Match du 21 mars.

"Pour moi, en plus d'un ami fidèle, Johnny était Superman. Empereur des excès, il avait fumé toute sa vie depuis l'âge de 15 ans, cigarette après cigarette, chaque mégot avant de s'éteindre allumant la prochaine. Il a souvent trop bu, aussi et consommé des substances illicites. Johnny était l'incarnation de l'autodestruction. Il savait qu'il y avait, en termes de jours, un prix à payer à vivre pour tous ces abus, mais... Quelle tristesse ! Il avait encore tellement de choses à faire !",

a regretté Line Renaud.

SES ADDICTIONS RENDAIENT PARFOIS LA VIE DIFFICILE POUR SES FEMMES

Line n'est pas la seule à prendre la parole sur les addictions du regrettee rockeur. Il y a également d'autres proches du chanteur qui se sont exprimées sur ce sujet a l'instar de Fabien Lecoeuvre. Ce dernier s'était confié dans le numéro de Touche pas à mon poste du 30 mai 2018, en évoquant comment ses proches et notamment ses compagnes éprouvaient parfois des montagnes de difficultés vis-à-vis de ses addictions.

"Que ce soit Sylvie Vartan, Nathalie Baye, Babeth ou toutes les femmes avec lesquelles il a vécu, je pense que l'on peut leur remettre une médaille. Et aussi Laeticia, parce que vivre 23 ans avec un chanteur, qui je rappelle était souvent alcoolisé du matin au soir...",

déclarait le biographe du Taulier.

Il y a aussi le témoignage de François Dimberton auprès de France Info après sa mort :

"Johnny brûlait la vie par les deux bouts. Il était très excessif, se bagarrait, buvait des quantités d'alcool."

CONSCIENT DE SES PROPRES ADDICTIONS

Mais, il n'y a pas que les proches du défunt chanteur qui avaient conscience de tout ceci. En effet, Johnny en était bien conscient, mais il s'avérait qu'il était tellement sous l'emprise de ses manies, qu'il savait que cela finirait par avoir le dessus sur lui. Mais, son attitude de trompe-la-mort faisait qu'il en parlait en rigolant un peu, comme lorsqu'il a confié dans les pages de son autobiographie Dans mes yeux (éd. Plon) paru en 2013.

"La première fois que je suis mort, je n'ai pas aimé ça, alors je suis revenu",

racontait Johnny Hallyday dans les pages du livre.

Le chanteur a mené un mode de vie à un rythme effréné avant sa rencontre avec Laeticia, qui l'a permis de ralentir un peu, tout en rechutant de manière sporadique. Mais, au fond de lui résidait encore ce rockeur qui avait toujours de la passion pour l'adrénaline, la vitesse, les drogues et autres, tel qu'il l'a reconnu lui-même sur le plateau du "20 heures" de TF1 :

"Assagi ? C’est drôle parce qu’en France on dit toujours ce mot... Écoutez, je suis un rockeur avant tout... Mais j’ai de la chance, je suis assez costaud, solide, je suis né avec la santé."

UNE DERNIÈRE LETTRE EN HOMMAGE À JOHNNY

Johnny est décédé le 6 décembre 2017 des suites d'un cancer longuement supporté et combattu. Sa mort a beaucoup affecté le monde de la musique, ses proches, ses fans, sa famille et ses enfants. Parmi les plus touchés par cette tragique perte figure son fils David Hallyday.

Le vendredi 16 mars 2018, le chanteur David Hallyday était monté sur scène pour la deuxième fois depuis le décès de son père. Et ce jour-là, David se produisant sur scène dans la ville d'Ambès, en Gironde, pas très loin de Bordeaux, a dévoilé une nouvelle chanson, un titre totalement inédit, dans lequel il rend hommage à son père décédé. Le titre de la chanson : Ma dernière lettre.

Les postes connexes
Célébrités Feb 15, 2019
Johnny Hallyday : Pierre Billon dévoile le drame qu'il a vécu près du cercueil de Taulier
Dec 27, 2018
Line Renaud dévoile un petit héritage que Johnny Hallyday lui a laissé avant sa mort
Hallyday Mar 22, 2019
"Je les subis comme un viol" : David Hallyday touché par les "déballages" sur la mort de Johnny et son héritage
Hallyday Mar 08, 2019
Pourquoi Laeticia Hallyday veut défendre le patrimoine artistique de Johnny mais pas de Sylvie Vartan ?