Le président chinois a atterri sur le sol français : Circulation asphyxiée à Nice, des interdictions peu commodes, l’autoroute A8 fermée

Ce dimanche 24 mars, vers midi, l’avion du président chinois, Xi Jinping s’est posé à l’aéroport de Nice.

Accueilli sur le tarmac par le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian et le maire de Nice Christian Estrosi, sa première destination a été le palais princier de Monaco.

Pour s’y rendre, les arrêtés préfectoraux ont été nombreux et communiqués préalablement. En ne citant que l'interdiction de la circulation sur l'autoroute A8, fermé entre Saint-Laurent-du-Var et La Turbie ainsi que sur l'A500 (Monaco) ce dimanche de 11h45 à 12h45, 14h45 à 15h45, 17h15 à 18h45, et de 20h15 à 21h30.

Les mesures prises pour cette visite d'État sont extrêmement contraignantes, puisqu’ils ont engendré l’asphyxie de la circulation, notamment à Nice. Les bouchons de presque 15 kilomètres avancent au pas et arrivent jusqu’à Villeneuve-Loubet avenue de Nice et boulevard de la plage.

Aussi, les fenêtres devront rester closes et les balcons et terrasses interdits pour les habitants situés sur l'itinéraire du président chinois.  

Arrivés au palais, le dirigeant chinois et son épouse Peng Liyuan, ont été accueillis par le prince Albert II et la princesse Charlène dans la cour d’honneur du palais.

Le gouvernement princier a annoncé :

“Par la suite, les deux chefs d'État participeront à une rencontre bilatérale en présence des délégations chinoise et monégasque. Ensemble, ils aborderont des sujets d’ordre économique et environnemental”

Le programme étant bien chargé, les deux couples présidentiels chinois et français ont prévu de se retrouver pour un dîner privé à la ville Kérylos, villa-musée Belle Époque, à Beaulieu-sur-Mer.

Durant cette soirée, ils sont en vue d’approfondir les relations sino-françaises, mais également les relations sino-européennes, ainsi que les questions internationales et régionales d’intérêt commun, selon une source officielle chinoise.

Le président Xi Jinping ne débutera sa visite officielle que ce lundi 25 mars, qui annoncera sûrement plusieurs nouveaux contrats commerciaux entre les deux pays.

DES INVITÉS D’HONNEUR

À l’occasion de cette visite, le président français, Emmanuel Macron, a invité Hélène Rollès, Alain Delon et Jean-François Piège lors du dîner d'État, qui se tiendra à L’Élysée ce lundi 25 mars.

Pour le cas de Jean-François Piège, il n’est même plus à questionner de sa présence. Célèbre par l’émission Top Chef, il assurera le menu, surprise qui plus est, lors de cette soirée d’une importance majeure.

Ce n’est pourtant pas une coïncidence si le chef d'État français choisi d’inviter ces deux grandes stars de la musique.

Alain Delon, très célèbre parmi le peuple chinois, sera accompagnée d’Hélène Rollès, dont le titre “Je m’appelle Hélène” a cartonné dans le pays, et y a même fait une tournée triomphale en 2015.

Mais une question vient à se poser, est-ce la seule raison pour laquelle Emmanuel Macron aurait invité personnellement Hélène Rollès ? Les vrais raisons sont dévoilés.

Les postes connexes
Célébrités Mar 29, 2019
Jacques et Gabriella de Monaco ont été surpris par les adorables cadeaux du président Chinois
Musique Mar 27, 2019
Hélène Rollès a fait tourner les têtes avec son gros manteau noir pour une réception avec le président chinois
Macron Mar 26, 2019
Brigitte Macron : le symbolisme caché du costume qu'elle portait pour rencontrer le président chinois
People Mar 28, 2019
Hélène Rollès : « En Chine, on me compare à l’Edith Piaf locale »