Cette femme de 55 ans a donné naissance à un bébé pour sa fille, qui n'a pas d'utérus

Tracy est née sans utérus, cette maladie étrange ne lui permet pas d'être enceinte. Elle a demandé de l'aide auprès de sa mère et se trouve maintenant en difficulté à faire enregistrer légalement le bébé comme étant le sien.

Aujourd'hui, de nombreuses femmes dans le monde entier peuvent procréer sans porter d'enfant dans leur ventre. C'est le cas de Tracey Smith qui souffre d'une maladie étrange appelée Mayer-Rokitansky-Küster-Hauser (MRKH), qui signifie qu'elle est née sans utérus. Elle a donc eu recours à des interventions médicales pour réaliser son rêve de devenir maman.

Emma Miles, 55 ans, a accepté d'aider sa fille. Mais comme son surpoids était un obstacle, elle a dû perdre 38 kilos pour pouvoir porter sa petite-fille dans son ventre.

CE N'ÉTAIT PAS SI SIMPLE

Contrairement aux attentes, l'intervention a réussi dès la première tentative, et Miles a pu porter le bébé de sa fille dans son ventre pendant les neuf mois qui ont suivi. Evie Siân Emma Smith est née le 16 janvier 2019, pesant 3,3 kilos.

"Une femme de 55 ans donne naissance à sa propre petite-fille"- Enfoque Noticias | Twitter

Mais malgré le bonheur de Tracey et son mari Adam, la prochaine difficulté a été d'enregistrer légalement Evie comme leur fille, parce que sous la loi britannique l'enfant était la fille d'Emma et Robert, le père de Tracey.

La situation est très compliquée, car ce type de processus juridique entraîne un lourd fardeau administratif qui fera du dossier juridique d'Evie un véritable cauchemar pour Tracey et Adam.

UN PROBLÈME TRÈS RÉPANDU

L'enregistrement des bébés nés d'un utérus de substitution a suscité beaucoup de controverses parce que, légalement, les petits sont les enfants de celle qui les a portés dans son utérus pendant toute la durée de la grossesse.

"Tracey Smith, 31 ans, craignait de ne jamais avoir d'enfant à cause de son état génétique, jusqu'à ce que sa mère lui propose d'agir comme mère porteuse." - Andrew Aondosoo Labe | Twitter

Ce qui laisse les parents qui les ont procréés sans autorité légale sur l'enfant.

" Même s'ils sont passés par le processus ouvertement et librement, et que, finalement, leurs enfants sont bien nés, ils doivent maintenant aller devant un tribunal. Cependant, la procédure est très longue, il faut plus de six semaines avant de pouvoir commencer et huit à douze semaines avant de se prononcer devant le tribunal",

a expliqué Maître Knight. L'avocate Rebecca Knight assiste le couple tout au long de ce processus.

"Une femme de 55 ans donne naissance à sa propre petite-fille"- La Kalle| Twitter

Bien que dorénavant Tracey Smith doive se battre devant les tribunaux pour être reconnue comme étant la mère de son enfant, celle-ci peut désormais ressentir le grand privilège que d'être une maman. 

Mettre un enfant au monde n'est pas une mince affaire que ce soit avant, pendant ou après l'accouchement. Malheureusement, des drames peuvent survenir lors de ce jour qui est censé être un magnifique évènement. 

UNE INFECTION GYNÉCOLOGIQUE

Un drame s'est produit récemment à la clinique de Montauban. Une mère de 32 ans a perdu la vie suite à une infection de l'utérus lors de son accouchement.