Seine-et-Marne : un homme de 21 ans arrêté après avoir planifié une attaque dans une maternelle

Un homme qui comptait s'attaquer à une école maternelle a été mis en examen par les forces de l'ordre avant d'être écroué.

Un homme a été pris en charge par la DGSI le 25 mars dernier pour avoir planifié un attentat contre une école maternelle. Le suspect a tout avoué et a été mis examen.

Se présentant comme étant le "fils spirituel" de Mohamed Merah, l'homme a avoué avoir planifié un attentat contre une école maternelle dans le but de tuer des policiers.

Une classe de maternelle. l Source: Flickr

Une classe de maternelle. l Source: Flickr

C'est en Seine-et-Marne que l'homme a été interpellé ce 25 mars pour "association de malfaiteur et terroriste" et après avoir passé quelques jours à être interrogé, il a fini par être écroué.

Il était déjà surveillé par les services de renseignement territorial car il s'était radicalisé depuis la fin de l'année 2017, et le fait qu'il ait récemment cherché à acheter des armes a poussé les enquêteurs de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) à agir ce qui leur a permis de déjouer l'attentat.

Les couloirs d'une école maternelle. l Source: Flickr

Les couloirs d'une école maternelle. l Source: Flickr

Un autre homme a été mis en examen dans le cadre de l'enquête, un ami d'enfance du suspect principal qui était lui aussi surveillé par les services de renseignement après avoir été arrêté au mois d'août 2018 par les douaniers alors qu'il cherchait à faire rentrer des armes en France.

Âgé de seulement 21 ans, l'homme a raconté qu'il comptait prendre les élèves en otage afin de pousser les policiers à l'action et ainsi avoir une chance d'en tuer autant que possible. Il a tenté de justifier ses envies meurtrières en se disant dépressif et en déclarant vouloir "sublimer son suicide" en faisant parler de lui dans les médias.

Une école maternelle. l Source: Flickr

Une école maternelle. l Source: Flickr

Les enquêteurs n'ont pas retrouvé de propagande jihadiste chez le jeune homme mais n'excluent pas des possibles contacts entre le groupe État islamique et le suspect. 

Une école maternelle. l Source: Flickr

Une école maternelle. l Source: Flickr

Ils considèrent d'ailleurs ce dernier comme étant le symptôme d'un mal plus grand, puisque de nombreuses personnes comme lui ayant des problèmes psychologiques peuvent être influencées par les idées radicales des jihadistes.

ⓘ AMOMAMA.FR ne soutient ni ne promeut aucune forme de violence, d'automutilation ou de comportement abusif. Nous sensibilisons les gens sur ces problèmes afin d'aider les victimes potentielles à obtenir des conseils professionnels et d'éviter que quiconque ne soit blessé. AMOMAMA.FR s'élève contre tout ce qui a été mentionné ci-dessus et préconise une discussion saine sur les cas de violence, d'abus, d'inconduite sexuelle, de cruauté envers les animaux, d'abus, etc. qui bénéficient aux victimes. Nous encourageons également chacun à signaler le plus tôt possible tout incident criminel dont il est témoin.

Les postes connexes
Actu France Mar 02, 2019
Strasbourg : Le frère de Chérif Chekatt arrêté après avoir menacé de commettre une nouvelle attaque
Jan 12, 2019
Seine-et-Marne: l'homme qui a tué son fils "par vengeance" est condamné à 25 ans de prison
Dec 20, 2018
Une inconnue fond en larmes après avoir vu un homme déguisé en Père Noël se mettre à genoux devant un homme de 93 ans
International Mar 19, 2019
Attaque de mosquées à Christchurch : l'identité de l'agresseur est révélée