Paris : Le corps d'un garçon de 8 ans, mystérieusement retrouvé près de son père dans un camping-car du Bois de Boulogne

Dans la soirée du mercredi 10 avril 2019, le corps d'un petit garçon a été retrouvé dans le camping du bois de Boulogne du seizième arrondissement.

À ses côtés, se trouvait son père, gisant allongé avec des blessures, et son petit-frère se trouvait dans un coin du camping-car.

Selon les informations rapportées par Le Parisien, Pascal B., un père de famille âgé de 37 ans, résidant à Cholet, était venu à Paris avec ses deux enfants pour y passer quelques jours.

Le responsable des lieux a raconté que l'homme originaire de Trélazé (Maine-et-Loire), avait fait une réservation au camping pour deux nuits.

La compagne de Pascal B. était inquiète de ne plus avoir des nouvelles du père de famille. C'était la soeur du père disparu qui lui aurait appris que Pascal avait prévu de se rendre au "Camping de Paris".

La compagne a alors appelé le responsable du camping. Ce dernier lui a confirmé que le camping-car se trouvait bien au bois de Boulogne.

Les secours ont alors été alertés. Le mercredi 10 avril 2019, près de 22h30, les pompiers, accompagnés des policiers des services de nuit, ont découvert un garçon de 8 ans décédé dans un camping-car.

Le père était allongé aux côtés du corps du garçonnet, et il était grièvement blessé. Un petit garçon âgé de 4 ans, qui est le petit frère du garçon décédé, se trouvait dans un état de prostration dans un coin du véhicule.

Les pompiers ont été obligés de briser la vitre pour pouvoir entrer dans le véhicule, qui était verrouillé de l'intérieur.

Le corps sans vie du garçon de 8 ans a été pris en charge par les pompes funèbres, et transféré dans la foulée à l'Institut médico-légal pour une autopsie.

Le petit frère de la victime, dans un état de choc, a été envoyé aux urgences pédiatriques de l'hôpital Ambroise-Paré (Hauts-de-Seine).

Et le père de famille a également été transporté à l'hôpital dans un état très critique, et s'est finalement réveillé dans l'après-midi du jeudi 11 avril. Les enquêteurs n'ont pas encore pu l'interroger parce qu'il était encore très faible.

Une enquête concernant le drame a été ouverte par le parquet de Paris pour déterminer les causes de la mort et des blessures graves constatées sur les victimes. La piste accidentelle est toutefois privilégiée.

UNE DISPARITION TRAGIQUE

Dans la soirée du 10 février 2019, Christine Tchamabi, 32 ans a disparu de son domicile, et n'avait plus donné de nouvelles, alors que son bébé est âgé à peine de cinq mois.

Malheureusement, le samedi 18 mars 2019, son corps a été repêché de la Garonne à hauteur de la passerelle d'Empalot dans l'après-midi. Son mari a confirmé que c'était bien le corps de sa femme.

Les postes connexes
Actu France Apr 03, 2019
Une femme retrouvée inconsciente à côté de son fils mort de 4 ans à Mérignac : la mère a avoué
Actu France Mar 16, 2019
Tragédie en Dordogne : Deux filles de 6 et 8 ans retrouvées mortes près du corps de leur père
International Apr 02, 2019
Les parents dévastés exigent des réponses après que leur fille de 10 ans est morte des suites d’un combat de classe
International Apr 04, 2019
Deux garçons meurent tragiquement dans leur propre piscine quelques jours après la mort de leur sœur cadette