La ministre des Sports se bat contre la noyade accidentelle : les enfants apprendront à nager dans les jardins d'enfants

Roxana Maracineanu, actuelle ministre des Sports est bien décidée à lutter contre les noyades infantiles.

Ancienne championne du monde de natation, la ministre connaît très bien le sujet. Face aux cas de noyades accidentelles chez les enfants, elle a élaboré un programme nommé "Aisance aquatique".  Un plan qui vise à la familiarisation des enfants avec l'eau.

La ministre des Sports a accordé une interview dans laquelle elle a donné plus de détails sur son plan contre les noyades.

Déjà, pour Roxana Maracineanu, le nombre des noyades de l'année dernière est très alarmant. En effet, en 2018, plus de 332 noyades pour les moins de 6 ans ont été signalées.

Selon elle, ce chiffre représente une hausse d'environ 85% depuis l'année 2015. La ministre évoque que l'initiation tardive  à la nage est une des raisons qui explique cette hausse.

"Aujourd’hui, l’apprentissage de la natation commence au CP, c’est trop tard",

a-t-elle déclaré.

Elle ajoute également que le temps que ces enfants passent dans l'eau est trop court pour assimiler ce qu'il faut retenir.

"Entre le transport et le temps passé dans les vestiaires, les élèves ne restent qu’une vingtaine de minutes dans l’eau. Les séances sont aussi trop espacées. Le corps n’a pas le temps de retenir ce qui a été appris",

a-t-elle ajouté.

Ce que la ministre propose donc c'est l'initiation à la natation des enfants dès la maternelle. Aujourd'hui, 15 avril 2019, une phase expérimentale a débuté dans deux classes de maternelle, dans la capitale française.

Pendant une semaine, les enfants seront initiés à s'habituer à l'eau. Les petits ont droit à deux séances chaque jour. Des séances pour acquérir les bases pour être à l'aise dans l'eau et prévenir des accidents. Le but n'est pas d'apprendre à nager aux petits mais qu'ils soient

"autonomes, dès la moyenne et la grande section",

a-t-elle déclaré.

Le programme comprend entre autres l'apprentissage de la prise de respiration ou encore à traverser un bassin sans paniquer.

La ministre a également annoncé un budget de 15 millions d'euros pour son plan. Une somme qui sera utilisée pour le développement des piscines et la mise en place de bassins d'apprentissage.

S'initier à l'eau dès son plus jeune âge est important pour éviter de se noyer mais aussi pour savoir nager. Un adolescent est salué comme un héros pour avoir sauvé une jeune fille de 3 ans en train de se noyer dans une piscine communautaire juste à temps.