Un prêtre évoque les problèmes des SDF au milieu de la collecte pour la reconstruction de Notre-Dame

Le Père Guy Gilbert a remercié les dons très généreux faits pour la reconstruction de la cathédrale de Notre-Dame.

Cependant, l'homme qui a été ordonné chanoine de la célèbre cathédrale au mois de décembre dernier trouve cela dommage que les personnes dans le besoin n'aient pas la chance de recevoir autant d'aide.

Il faut dire que les dons qui affluent depuis que Notre-Dame a brûlé donnent le vertige. De grandes familles et des fortunes ont débloqué des fonds impressionnants et en à peine quelques jours c'est plus d'un milliard d'euros qui ont été déboursés.

Malheureusement, bien que ces dons soient extrêmement généreux et prouvent la place toute particulière que tiens cet édifice dans le coeur des Français, ils prouvent aussi que des fonds impressionnants peuvent être débloqués en très peu de temps alors que rien n'est fait pour aider les personnes sans-abri dont des centaines perdent la vie dans la rue chaque année.

Le Père Gilbert fait partie des personnes qui, bien que touchées par l'engouement autour de Notre-Dame, se pose plusieurs questions comme il l'a révélé au cours d'une interview accordée à Sudinfo : 

"La cathédrale est gravement endommagée. Les dons affluent des plus grandes fortunes, des particuliers par milliers. Merci. Faudrait-il que les SDF s’enflamment pour qu’on leur vienne en aide aussi rapidement ?"

 

 "Mon message a visiblement touché beaucoup de gens. Je pleure dans mon cœur pour Notre-Dame mais nous avons de plus en plus de mains qui se tendent pour nous réclamer de l’aide"

C'est avec une certaine désillusion et un côté fataliste qu'il a conclu cette discussion qui semble lui tenir très à coeur : 

"Tous les présidents nous ont à chaque fois promis qu’ils feraient tout pour qu’il n’y ait plus de SDF dans nos rues mais rien ne se fait. Alors bravo pour les pierres mais il faudrait peut-être d’abord s’occuper des humains"

Et le Père Gilbert n'est pas le seul à penser cela. Les internautes se sont exprimés sur Twitter et ils sont nombreux à partager son avis comme par exemple l'écrivain Olliver Pourriol qui a écrit :

"Victor Hugo remercie tous les généreux donateurs prêts à sauver Notre-Dame de Paris et leur propose de faire la même chose avec Les Misérables."

De quoi déclencher certaines questions en particulier durant cette période difficile d'inégalités sociales.