Les révélations de Dick Rivers sur la maladie de Johnny Hallyday

En novembre 2017, en pleine promotion d'un triple album marquant les 55 ans de sa carrière, Dick Rivers avait accordé une interview à La Dépêche. Il y avait notamment confié ses espoirs concernant l'état de santé de Johnny Hallyday.

Au cours de son entretien avec La Dépêche le 29 novembre 2017, Dick Rivers, avait évoqué Johnny Hallyday, alors hospitalisé…

Pour celui qui avait auparavant révélé avoir "souvent pensé à la mort" et "redouter la fin" (après avoir été hospitalisé pour un grave traumatisme crânien en 2014), Johnny Hallyday était une force de la nature :

"Il ne faut pas l'enterrer si vite. J'ai confiance parce que Johnny est un surhomme qui s'est déjà sorti de tant de difficultés, laissons-le se reposer tranquillement chez lui."

déclarait le rockeur aux journalistes de La Dépêche, huit jours avant que l’idole des jeunes ne s'éteigne dans sa demeure de Marnes-la-Coquette entouré de ses proches.

Un an et demi après, l’ex leader des Chats Sauvages est mort au même âge, le jour de son 74e anniversaire.

Mais à en juger les confidences de Dick Rivers dans son interview au Dauphiné Libéré en décembre 2018, le rockeur ignorait totalement qu’il allait mourir.

Ayant repris le chemin de la scène en mai 2018, l'interprète de "Viens me faire oublier" envisageait de poursuivre cette année sa tournée "100% rock n'roll" :

"Je continue ma tournée jusqu’en décembre et je la reprends au printemps !"

déclarait-il dans son interview au quotidien régional à la veille de son concert à l’auditorium du Thor en décembre 2018. Mais en ce mois d'avril 2019, la mort a fini par l'emporter.

LES PREMIERS HOMMAGES

La mauvaise nouvelle a été annoncée sur Twitter, par Denis Sabouret, son manager, déclarant ainsi que le rocker français avait un cancer. Par la suite, des hommages sont apparus sur les réseaux sociaux, surtout de la part de quelques personnalités connues.

Parmis ces personnalités s'affichent Jean-Pierre Foucault,  Michel Denisot, Cécile de Ménibus, Cyril Féraud, Laurence Boccolini ou encore Christian Estrosi, le maire de Nice, la ville où est né Dick Rivers en 1945.