Vincent Cerutti explique pourquoi lui et sa femme ne montrent jamais le visage de leur fille

S'ils sont devenus parents en septembre 2016, Hapsatou Sy et Vincent Cerutti ne montrent jamais le visage de leur fille sur internet.

Hapsatou Sy et Vincent Cerutti sont en couple depuis 2015. Et ils n'hésitent pas à partager leur amour et leur bonheur sur les réseaux sociaux, au travers de beaucoup de photos.

Hapsatou Sy avait par exemple partagé une déclaration pour son mari, adressée aussi aux personnes que leur couple dérange.

"Je continuerai de poster des photos de mon amour mixte, pour faire gerber les racistes et les faire tous dégager de ma page. Désolée du terme mais c'est vraiment ça ! Quand ils voient de l'amour, de la tolérance, ils deviennent fous ! Alors prenez des Doliprane pour vos migraines, nous on s'aime et et on véhiculera l'amour et la paix !"

Cependant, ils sont beaucoup plus discret sur leur fille Abbie, qui est née le 20 septembre 2016. Impossible de trouver une photo de la petite fille, pas même avec le visage flouté.

Récemment, l'animateur avait organisé une session questions réponses sur son compte Instagram, et ses abonnés ont profité de l'occasion pour lui demander pourquoi aucune photo de sa fille n'était en ligne.

Vincent Cerutti a alors répondu de façon très claire :

"Parce qu'elle n'a rien demandé à personne et que si papa ou maman sont 'exposés', ce n'est pas "son problème. Lorsqu'elle sera en âge de décider, elle fera ce qu'elle voudra. Mais en attendant, on va lui éviter 'l'ego' à l'école"

Un désir de protéger leur enfant qu'on peut parfaitement comprendre.

LE SCANDALE AVEC ERIC ZEMOUR

Le fameux clash entre Eric Zemmour et la chroniqueuse sur le plateau des Terriens du dimanche a beaucoup fait parler de lui et a été très éprouvant pour Hapsatou Sy, qui a décidé de se ressourcer.

Lors de l'émission, Eric Zemour lui avait dit que sa mère avait eu tort de lui donner se prénom, et qu'elle aurait dû s'appeler Corinne. Cela combiné à d'autres propos sur ses origines ont été intolérables pour Hapsatou Sy, qui avait dénoncé la situation sur Instagram.

Après avoir choisi volontairement de diffuser des passages qui avaient été coupés à l'écran, la chroniqueuse s'était mis à dos la production de l'émission, mais aussi Thierry Ardisson, qui l'a accusée d'avoir voulu sciemment créer un bad buzz.