Marine Le Pen répond aux critiques qui lui sont adressées suite à la photo provocatrice

Le Mardi 14 mai 2019, Marine Le Pen a pris un selfie en Estonie, avec un militant radical du parti d'extrême droite local Ekre. Les deux responsables font un signe habituel des suprémacistes blancs.

Marine Le Pen s'est déplacée en Estonie pour soutenir les alliés du Rassemblement National en Europe, afin de constituer un grand groupe après les élections du 26 mai 2019. Elle a ainsi pris un cliché avec Ruben Kaalep, un militant de l'extrême droite.

Sur l'image, Marine Le Pen et Ruben Kaalep forment un cercle avec le pouce et l'index, les trois autres doigts levés.

Malgré le fait que le geste soit bien connu des plongeurs sous-marins et signifie l'accord ou tout juste "OK", les partisans de la supériorité de la race blanche aux  États-Unis l'ont adopté.

"Marine Le Pen et Ruuben Kaalep, un néo-nazi bien connu, sont très heureux ici à Tallinn."-Ruuben Kaqlep | Twitter

Lorsqu'elle a été interrogée par l'AFP, elle a pourtant expliqué qu'elle ignorait le sens du signe, et a vite exigé que la photo soit supprimée du compte Facebook du militant, dès l'instant où elle a su que le signe pouvait avoir une autre signification.

D'après ses dires, la responsable du Rassemblement National aurait juste accepté la demande du militant comme un signe d'acceptation. La responsable de RN a renchéri :

"Je n'avais jamais entendu parler d'une autre signification à ce geste pour moi tout à fait anodin."

Bien que la photo ait été supprimée, certains ont pu faire une capture d'écran du compte facebook de Ruben Kaalep, ce qui a beaucoup fait parler des deux responsables.

Ce dernier se présente sur son compte twitter comme un suprémaciste finno-ougrien, des commentaires sur twitter indiquent que le jeune homme glorifie l'idéologie Hitler.

L'idéologie prône l'idée de supériorité et de domination, et les autres milieux ou communautés sont discriminés gratuitement.

Il aurait toujours été proche de personnes néo-nazies, ou de personnes condamnées pour des actes de violences. Le 3 mars 2019, la formation politique a frayé un passage aux législatives, et depuis le 24 avril, elle siège dans le gouvernement de Juri Ratas.

Même si la responsable du Rassemblement National ne connaissait pas le sens de ce geste, elle a tout de même posé avec un homme qui défend ce type d'idéologie.

MARINE LE PEN SUSCITE SOUVENT DES DÉBATS

Après l'attentat du 23 mars 2018, Marine Le Pen avait déclaré qu'il ne fallait pas distribuer la nationalité française n'importe comment et à n'importe qui. Ces propos ont été à l'origine de gros débats.

Les postes connexes
People Mar 15, 2019
Marine Le Pen : son achat d'un chat d’une valeur de 4.500 euros, qui a tourné au drame
Politique Mar 19, 2019
Marine Le Pen et Meriem Derkaoui ont "détruit" le spectacle de Léa Salamé par une bataille verbale
Actu France Feb 26, 2019
Marine Le Pen accusé de diffusion involontaire de fausses informations : " Qu'un migrant gagnait plus qu'un retraité "
Jan 30, 2019
Michel Drucker parle des raisons politiques pour lesquelles Marine Le Pen n'a pas participé à son émission