Vincent Lambert : le jour fatidique où tout a commmencé

Vincent Lambert est hospitalisé depuis 2008, suite à un accident de voiture. Les médecins mandatés par la justice sont formels quant à son état de santé actuel.

Cela fait maintenant plus de 10 ans que Vincent Lambert se trouve dans un état végétatif. Retour sur son histoire et les points marquants de celle-ci.

29 septembre 2008 : C'est là que tout commence. Ce jour-là, Vincent Lambert, un infirmier en psychiatrie de 32 ans, est victime d'un accident de voiture et est plongé en état de coma profond. Il en sortira pour finir dans un état de conscience minimale.

5 janvier 2009 : Vincent est transféré dans le service de neurochirurgie de l'hpôpital de Châlons-en-Champagne.

17 mars 2009 : Vincent commence les soins en kinésithérapie motrice et stimulatrice au centre d'éveiol de Berck-sur-mer, jusqu'en juillet de la même année.

2009 - 2011 : Vincent est placé sous la responsabilité des docteurs du service du Dr Reska, à la résidence des Capucins.

5 au 12 juillet 2011 : Vincent est admis au Coma Science Groupe en Belgique. Le Pr Steven Laureys est à sa charge. Ce spécialiste en neurologie et médecine palliative conclura à un état "conscience minimale plus" pour Vincent.

16 novembre 2011 : Vincent retourne dans l'unité de soins palliatifs au CHU de Reims.

Octobre 2012 : Bien que les soins de kinésithérapie soient des soins éxigés pour les patients comme Vincent, le Dr Kariger décide de les arrêter définitivement car ils "n'améliorent pas son état neurologique".

Décembre 2012 : Une réunion se tient pour savoir si Vincent est victime d'une "obstination déraisonnable". Seule Rachel, la femme de Vincent, est au courant de cette réunion du service médical.

5 avril 2013 : Alors que la mère de Vincent, Viviane, interroge encore le docteur sur la santé de son fils, celui-ci suggère qu'il est peut-être temps de commencer à "laisser partir" Vincent. Un rendez-vous est fixé au 15 mai 2013 pour en parler. Viviane ne sait pas que la décision a déjà été prise à son insu.

10 avril 2013 : Après que Rachel ait donné son accord, l'équipe médicale commence le processus d'euthanasie. Toute alimentation est arrêtée, et on réduit son hydratation. Seule Rachel est au courant.

20 avril 2013 : Le frère de Vincent apprend par hasard qu'il n'a pas été nourri depuis 16 jours et le dit tout de suite à ses parents.

26 avril 2013 : Les parents de Vincent font appel à huissier de justice et signalent la situation au procureur de la république pour tentative de meurtre.

9 mai 2013 : Face au refus du Dr Kariger qui ne veut pas céder, les parents de Vincent et deux de ses frères et soeurs saisissent le juge des référés-liberté au nom du droit à la vie de Vincent. Ce dernier n'a pas été nourri depuis 29 jours.

11 mai 2013 : Le juge estime que le processus collégial du CHU n’a pas respecté l’obligation de consulter tous les membres de la famille et ordonne que Vincent soit de nouveau alimenté et hydraté.

11 janvier 2014 : Le Dr Kariger annonce une nouvelle fois vouloir arrêter les traitements.

16 janvier 2014 : La famille de Vincent Lambert saisit le tribunal administratif, et gagne. La chambre de Vincent sera placée sous surveillance.

11 avril 2014 : des experts mandatés pas la justice confirment que l'état de Vincent Lambert est irréversible.

"La poursuite du traitement n’a pas d’autre effet que de maintenir Vincent Lambert artificiellement en vie, emmuré dans sa nuit de solitude et d’inconscience."

5 juin 2015 : La CEDH confirme l’arrêt de l’alimentation et de l’hydratation de Vincent.

Juillet 2017 : Le neveu de Vincent demande à ce que la décision de cesser l'alimentation de son oncle soit respectée.

9 avril 2018 : le Dr Sanchez annonce vouloir stopper l'alimentation et l'hydratation de Vincent.

12 avril 2018 : Viviane Lambert demande à Emmanuel Macron la grâce de son fils.

31 janvier 2019 : Le Tribunal Administratif confirme l’arrêt de l’alimentation et de l’hydratation de Vincent.

20 mai : Les soins donnés à Vincent stoppent. Il est sédaté. La même journée, la cour d'appel de Paris exige la reprise des soins.

21 mai 2019 : Les soins de Vincet Lambert reprennent.

Les postes connexes
Shutterstock
People Jun 24, 2019
Ma fille a failli s'étouffer : elle a sauvé sa fille de morceaux de verre dans une sauce Shutterstock
Facebook/jacques.bagnoud.338 ; Getty images
Hallyday Jun 24, 2019
Comment Emma et Ilona Smet se protègent des médias
Twitter/Telestarmag Twitter/voici
Les 12 coups de midi Jun 24, 2019
Jean-Luc Reichmann a trouvé "pire que Paul"
Shutterstock.com
Actu France Jun 24, 2019
Cet homme de 62 ans à Nancy, en état de mort cérébrale après l'attaque de 3 mineurs