Pourquoi Emmanuel Macron pourrait ne pas perdre aux élections européennes

Les résultats du scrutin des élections européennes 2019 recèlent de nombreuses surprises qui demandent une analyse des experts. Et si le vrai vainqueur en France était le parti d’Emmanuel Macron ?

C’est vrai qu’en apparence, le résultat de l’élection européenne qui s’est tenue ce dimanche 26 mai, recèle la victoire du parti de Marine Le Pen.

L'ÉCART AVEC LE RN EST MOINDRE

Le RN a en effet battu LREM avec 23,31% contre 22,41% de voix, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur publiés à 6h20 ce lundi 27 mai 2019. Mais finalement la différence n’est que de 0,9 point.

"Cette élection a une apparence, la victoire du RN et la relative déconvenue de LREM, qui visait la première place. Mais, outre que les européennes sont rarement favorables au pouvoir et que le FN avait déjà fait 25% en 2014, les résultats valident plutôt la stratégie macroniste."

estime Christian Delporte, spécialiste d'histoire politique et culturelle de la France du XX siècle interrogé par Le Figaro.

SA STRATÉGIE VALIDÉE

A l’issue de ce scrutin, la stratégie de Macron semble donc validée. En s’engageant comme il l’a fait dans cette campagne, il a sans doute préservé, pour le moment, son socle électoral, à défaut d’emporter l’adhésion de la majorité des Français. Il installe le duopôle RN/LREM comme il le souhaitait.

"Emmanuel Macron a perdu électoralement, mais il a réussi à imposer sa lecture politique entre progressistes d’un côté et nationalistes de l’autre".

confirme Arnaud Benedetti, spécialiste en communication politique dans les colonnes du Figaro.

LA DROITE ÉCRASÉE

Le politologue, Jérôme Sainte-Marie voit dans les résultats de ce scrutin "la nouvelle polarisation de la vie politique française s'accélérer".

"Après avoir capté une partie de la gauche au premier tour de l’élection présidentielle, Emmanuel Macron réduit la droite aux européennes."

a-t-il déclaré.

Surtout, à en juger par le résultat obtenu par la liste de François-Xavier Bellamy (8 %) le chef de l’Etat peut désormais considérer qu’il a réussi son OPA sur une grande partie de la droite.

LA GAUCHE ÉLIMINÉE

Enfin, et ce n’est pas un détail, comme le souligne dans son article Le Nouvel Obs, voilà Macron débarrassé de Jean-Luc Mélenchon et de La France insoumise, sévèrement sanctionnée et ramenée au score du Parti socialiste.

Malgré ses efforts, Jean-Luc Mélenchon n’a pas profité de la dynamique du mouvement des "gilets jaunes" et n’a pas non plus réussi à présenter La France insoumise comme une force de gouvernement alternative crédible. Résultat de ce grand écart : il n’a pas réussi à rester en troisième position du jeu politique.

EST-CE UNE VRAIE VICTOIRE POUR LE RN ?

Les résultats des élections européennes sortis le 26 mai 2019 ont ravi le Rassemblement National. Marine Le Pen devrait cependant rester vigilante.

Les postes connexes
Histoires May 28, 2019
Ce petit enfant répond à un appel téléphonique du patron de son père
Histoires May 28, 2019
Ce vieil homme a étonné le docteur avec son état de santé
Histoires virales May 28, 2019
Un homme attendait à l'extérieur de la maternité où sa femme accouchait
People May 26, 2019
La future mariée montre la bague de fiançailles "très spéciale" faite par son petit ami