logo
Getty Images
La source: Getty Images

Les commentaires de Daniel Cohn-Bendit sur son agressivité envers Gilbert Collard

Sedera Raliniainjanahary
28 mai 2019
14:22
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Dans la soirée du dimanche 26 mai 2019, Gilbert Collard et Daniel Cohn-Bendit ont été invités sur le plateau de TF1. Les deux hommes se sont clashés sévèrement devant les caméras. Daniel Cohn-Bendit donne les raisons de son emportement.

Annonces

Après les élections européennes en France qui se sont produites le 25 et 26 mai 2019, TF1 a invité deux politiciens sur leur plateau : Gilbert Collard et Daniel Cohn-Bendit.

Une rencontre qui a vite tourné au vinaigre pour les deux hommes. Des échanges houleux se sont produits entre eux à la suite d'un petit accrochage.

Ce dernier est parti du nombre des personnes venant de La République en marche qui ont été invités durant l'émission.

Annonces

Sur le plateau de TF1, Cohn-Bendit était surtout invité pour être le "grand témoin" de la soirée. Apparemment Gilbert Collard n'était pas du tout du même avis, pour lui, il était plutôt un "grand faux témoin".

Par la suite, les hurlements, les insultes sont sorties de la bouche des deux politiciens qui n'ont pas pu se retenir. Gilles Bouleau et Anne-Claire Coudray semblaient impuissant face aux deux hommes très remontés.

Annonces

Le lendemain de la scène de clash, le lundi 27 mai 2019, Cohn-Bendit a été invité l'invité dans "C à vous". Le politicien avait fait son déplacement afin de parler des élections européennes et spécialement des résultats.

Lors de l'émission, l'homme est revenu sur les échanges mouvementés de la veille. Cohn-Bendit explique la raison de son emportement sans pour autant mâcher ses mots.

Annonces

Pour lui, le "pétage de plombs" vient du fait que son interlocuteur lui a dit qu'il était de trop.

"Qu'un type d'extrême-droite me dise "vous êtes de trop", c'est trop, et je n'accepterai jamais",

a-t-il dit.

Cohn-Bendit affirme même qu'il aurait pu supporter d'autres insultes comme "tu es un imbécile", "tu es un idiot", "tu es un traître" et même "le suppo de Macron" mais pas le "vous êtes de trop".

Annonces

Pour finir sur cette parenthèse, le politicien réitère ses mots pour dire que la phrase de Gilbert Collard inacceptable pour lui :

"dans l'histoire on connaît le peuple qui était de trop. Moi je n'accepterai jamais qu'un idiot je sais pas quoi me dise "tu es de trop". C'est tout, le reste après ce sont des banalités",

a-t-il conclu.

L'affront de Gilbert Collard et Daniel Cohn-Bendit en direct fait réagir les internautes.

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Articles connexes

Jean-Pierre Pernaut : au milieu de 700 invités, Nathalie embrasse son cercueil tandis que sa fille Julia rompt le silence la première

10 mars 2022

"T’es complètement con, pourquoi tu as dit ça ?" : l'excuse d'Emmanuel Macron qui a dit qu'"Alexandre Benalla n'est pas [s]on amant" a irrité Brigitte

08 avril 2022

Guerre privée : Marine Le Pen fait de son animosité avec Anne-Sophie Lapix une affaire personnelle et se moque ouvertement de ses "yeux levés au ciel"

20 avril 2022

Une vieille dame qui n'a jamais eu d'enfants fait un test ADN qui révèle qu'elle a une fille - Histoire du jour

04 mai 2022