Les derniers mots de Patrick Balkany lors de son procès

Patrick Balkany et sa femme Isabelle sont jugés pour blanchiment d'argent et ils ont été condamnés à payer 1 million d'euros à l'État et font face à plusieurs années derrière les barreaux.

L'homme politique, connu notamment pour son poste en tant que maire de Levallois a en effet caché de nombreuses choses comme des villas, des comptes off-shores et de nombreux avoirs estimés à plus de 13 millions d'euros rien qu'entre 2007 et 2014.

Ce procès a fait beaucoup de bruit, et Patrick Balkany ainsi que sa compagne ne sont pas les seuls impliqués. Leur fils, un grand ami, Jean-Pierre Aubry ainsi que l'ancien avocat Arnaud Claude sont aussi jugés pour les avoir aidés.

C'est notamment pour son implication avec le milliardaire saoudien Mohamed Al-Jaber que Patrick Balkany se retrouve aujourd'hui dans une telle situation et doit répondre à des accusations de corruption, de fraude fiscale et de blanchiment d'argent.

L'homme politique Patrick Balkany. l Source : Getty Images

L'homme politique Patrick Balkany. l Source : Getty Images

DES DÉCLARATIONS TOUCHANTES

Le 11 juin, la famille a pu s'exprimer pour la dernière fois avant que les procureurs puis l'avocat de la défense ne jouent leur rôle au cours des jours qui ont suivi. On a ainsi pu entendre Alexandre, le fils du couple qui vit à Londres et qui est à la tête d'une société de jeux en ligne ainsi qu'une lettre d'Isabelle lue par son avocat, la principale intéressée n'ayant pas pu être présente en raison d'un souci de santé. Elle a parlé de sa rencontre avec son mari qui a été un véritable coup de foudre ainsi que des erreurs qu'ils ont commise comme de ne pas avoir déclaré certaines de leurs villas comme celle de Saint-Martin.

Patrick Balkany le 7 décembre 2016. l Source : Getty Images

Patrick Balkany le 7 décembre 2016. l Source : Getty Images

Pour finir, Patrick s'est exprimé lui aussi, parlant de tout ce qu'il avait fait pour sa ville au cours du temps qu'il y a passé en tant que maire, un poste auquel il s'est dévoué totalement malgré ses malversations. Il a ainsi évoqué les écoles qu'il a fait construire, les équipements sportifs qu'il a procuré aux différents clubs et  associations, le tout à l'égout qu'il a fait installer pour tout Levallois. Il a terminé sa tirade sur l'évocation d'un regret :

Patrick Balkany en 2007. l Source : Getty Images

Patrick Balkany en 2007. l Source : Getty Images

"C’est ma manie de faire toujours plaisir. Si je n’avais pas demandé à MM. Claude et Aubry d’aider Al-Jaber, on n’en serait pas là."

Malheureusement, il semblerait que ses déclarations n'aient pas ému le procureur de la partie civile qui a demandé à ce qu'il verse un million d'euros de dommages et intérêts à l'État.

Les postes connexes
People May 14, 2019
L’avocat d’Isabelle Balkany a dit qu’elle allait très mal
Musique Apr 04, 2019
Les femmes qui ont marqué la vie de Patrick Bruel: qui sont-elles?
Getty images
Hallyday May 30, 2019
Pourquoi Dany Boon et Jean Reno n'ont pas aidé Laeticia lors du procès
May 30, 2019
Patrick Bruel : Une star mais aussi et surtout un père