Les derniers mots de Patrick Balkany lors de son procès

Patrick Balkany et sa femme Isabelle sont jugés pour blanchiment d'argent et ils ont été condamnés à payer 1 million d'euros à l'État et font face à plusieurs années derrière les barreaux.

L'homme politique, connu notamment pour son poste en tant que maire de Levallois a en effet caché de nombreuses choses comme des villas, des comptes off-shores et de nombreux avoirs estimés à plus de 13 millions d'euros rien qu'entre 2007 et 2014.

Ce procès a fait beaucoup de bruit, et Patrick Balkany ainsi que sa compagne ne sont pas les seuls impliqués. Leur fils, un grand ami, Jean-Pierre Aubry ainsi que l'ancien avocat Arnaud Claude sont aussi jugés pour les avoir aidés.

C'est notamment pour son implication avec le milliardaire saoudien Mohamed Al-Jaber que Patrick Balkany se retrouve aujourd'hui dans une telle situation et doit répondre à des accusations de corruption, de fraude fiscale et de blanchiment d'argent.

L'homme politique Patrick Balkany. l Source : Getty Images

L'homme politique Patrick Balkany. l Source : Getty Images

DES DÉCLARATIONS TOUCHANTES

Le 11 juin, la famille a pu s'exprimer pour la dernière fois avant que les procureurs puis l'avocat de la défense ne jouent leur rôle au cours des jours qui ont suivi. On a ainsi pu entendre Alexandre, le fils du couple qui vit à Londres et qui est à la tête d'une société de jeux en ligne ainsi qu'une lettre d'Isabelle lue par son avocat, la principale intéressée n'ayant pas pu être présente en raison d'un souci de santé. Elle a parlé de sa rencontre avec son mari qui a été un véritable coup de foudre ainsi que des erreurs qu'ils ont commise comme de ne pas avoir déclaré certaines de leurs villas comme celle de Saint-Martin.

Patrick Balkany le 7 décembre 2016. l Source : Getty Images

Patrick Balkany le 7 décembre 2016. l Source : Getty Images

Pour finir, Patrick s'est exprimé lui aussi, parlant de tout ce qu'il avait fait pour sa ville au cours du temps qu'il y a passé en tant que maire, un poste auquel il s'est dévoué totalement malgré ses malversations. Il a ainsi évoqué les écoles qu'il a fait construire, les équipements sportifs qu'il a procuré aux différents clubs et  associations, le tout à l'égout qu'il a fait installer pour tout Levallois. Il a terminé sa tirade sur l'évocation d'un regret :

Patrick Balkany en 2007. l Source : Getty Images

Patrick Balkany en 2007. l Source : Getty Images

"C’est ma manie de faire toujours plaisir. Si je n’avais pas demandé à MM. Claude et Aubry d’aider Al-Jaber, on n’en serait pas là."

Malheureusement, il semblerait que ses déclarations n'aient pas ému le procureur de la partie civile qui a demandé à ce qu'il verse un million d'euros de dommages et intérêts à l'État.

Les postes connexes
Pourquoi Dany Boon et Jean Reno n'ont pas aidé Laeticia lors du procès
Getty images
Hallyday May 30, 2019
Pourquoi Dany Boon et Jean Reno n'ont pas aidé Laeticia lors du procès
Patrick Bruel : Une star mais aussi et surtout un père
May 30, 2019
Patrick Bruel : Une star mais aussi et surtout un père
Patrick Bruel a 60 ans : l'amour de sa vie, ses fils Oscar et Léon, divorce
People May 13, 2019
Patrick Bruel a 60 ans : l'amour de sa vie, ses fils Oscar et Léon, divorce
Patrick Bruel : La vie tumultueuse et les amours du grand tombeur français
Musique Apr 04, 2019
Patrick Bruel : La vie tumultueuse et les amours du grand tombeur français