Les révélations de la fille d'Enrico Macias sur l'infidélité de son père

En 2008, Enrico Marcias a connu l’un des plus grands drames de sa vie en perdant sa femme. Ses deux enfants Jocya et Jean-Claude se confient au Parisien. 

L’histoire d’amour d’Enrico avec Suzy occupe une grande partie du portrait du chanteur réalisé par le Parisien. Elle était un amour de jeunesse devenu l’amour de sa vie.

Le jeune Enrico est tombé amoureux de sa Suzy alors qu’il était encore un jeune garçon de 15 ans, et elle n’était autre que la fille de Raymond Leyris, son grand idole dans l’orchestre où jouait son père. 

Pour fuire la guerre, les deux nouveaux mariés quittent la Constantine (Algérie) pour s’installer en France au début des années 60. 

“On parle toujours de l'Algérie, souligne sa fille Jocya. J'ai été nourrie par les histoires de mes parents, les odeurs, les images de Constantine, leur école.

J'ai l'impression de connaître la ville alors que je n'y suis jamais allée, d'avoir déjà rencontré leur professeur. Mes parents parlaient même arabe entre eux quand ils ne voulaient pas qu'on comprenne. Ça reste un grand chagrin pour lui”,

raconte sa fille Jocya. 

Enrico aimait tellement sa tendre épouse, mais la mort vient l'emporter en 2008 suite à une maladie cardiaque qui a duré toute sa vie. La pauvre femme, mère de ses deux enfants, Jean-Claude et Jocya, aurait succombé à sa quatrième opération. 

“J'ai eu envie de tout laisser tomber quand elle est partie, confirme Enrico. Et puis je me suis dit que pendant cinquante ans, nous avions connu les hôpitaux, les opérations à cœur ouvert, les piqûres et qu'elle était mieux là où elle est”,

confirme le chanteur auprès du Parisien. 

Sa fille a également fait une révélation surprenante concernant l’interprète de “Je suis resté fidèle”, un tube sorti en 2003, lors de la réalisation du portrait. Contrairement aux paroles de sa chanson, il n’était pas du tout fidèle envers sa femme. 

“Mon père aimait et aime toujours s'amuser et n'a jamais été fidèle. Mais comme il le dit lui-même : il est toujours rentré à la maison. Et ma mère a vraiment été la femme de sa vie”,

confie la fille du chanteur. 

Selon son fils, Jean-Claude, leur père était souvent absent quand ils étaient petits. Heureusement, la mère de famille était toujours présente pour ses enfants, elle arrivait à elle seule de combler l’absence de son mari durant l’enfance de ses enfants.

Et malgré son infidélité, Suzy reste la femme de sa vie : elle était sa complice et conseillère, et lui donnait même son avis sur les chansons que l’artiste composait. 

EN LARMES EN PARLANT DE SA FEMME

Dix ans après la mort de sa femme Suzy, Enrico Macias reste encore très affecté par sa disparition.

Dans sa récente interview sur RMC, le chanteur de 80 ans est revenu avec beaucoup d'émotions sur les derniers instants de celle avait qui partagé sa vie pendant plus de quarante-cinq ans. Elle est décédée dans ses bras

Les postes connexes
facebook.com/sethmegow
Relation May 29, 2019
Les révélations d'un père célibataire après la découverte de l'infidélité de sa femme
Célébrités May 20, 2019
Jean-Pierre Coffe : Le jour où il a annoncé la mort tragique de son fils et de sa fille
Célébrités Apr 04, 2019
L'autre amour de Michel Berger : Rappel des révélations de Beatrice Grimm sur leur relation
Relation Apr 22, 2019
Lettre d'une femme qui a grandi avec sa belle-mère : "Elle me montre comment aimer ma fille"