Le jour où Nicolas Sarkozy était près de Bernadette Chirac, à la mort de sa fille

Dans un entretien avec Le Point, Nicolas Sarkozy relate le jour où il a joué un rôle important auprès des Chirac après la mort de leur fille, Laurence.

Laurence, la fille de Jacques et Bernadette Chirac, est décédée à l'âge de 58 ans, suite à un malaise cardiaque, en avril 2016.

Un drame terrible pour les parents de la défunte, d'autant plus que l'ancien président de la République était "très affaibli" au moment de la réception de cette nouvelle, comme l'a affirmé Erwan L'Eléouet dans son livre "Bernadette Chirac, les secrets d'une conquête" (Ed. Fayard).

LA RÉACTION DE JACQUES CHIRAC QUAND IL A APPRIS LA MORT DE SA FILLE

Cependant, l'écrivain a décrit Jacques Chirac comme ayant eu un moment de grande lucidité, lorsqu'il a appris le décès de sa fille, alors qu'il était très diminué auparavant :

"Jacques est conduit dans son appartement (celui de Laurence, ndlr). Il la fixe du regard. De grosses larmes viennent inonder ses yeux sombres et perdus dans le vague. Sa douleur est intense."

Selon Jacqueline Habert, la mère de Philippe Habert, premier mari de Claude Chirac, Jacques "aimait sa fille" et sa maladie ne l'a pas empêché de constater la mort de cette dernière, qui a longtemps été malade d'anorexie mentale.

"Il n'aurait pas eu un tel chagrin s'il n'avait pas compris qu'il avait perdu un être cher",

ajoute Jacqueline Habert au sujet de l'ex-chef de l'État, qui a "beaucoup agi" pour que sa fille aille mieux.

NICOLAS SARKOZY ÉVOQUE LE JOUR DE LA MORT DE LAURENCE

S'ils se sont rencontrés pour la première fois en 1975, les deux anciens présidents de la République sont restés très proches. En témoigne cette déclaration de l'époux de Carla Bruni lors d'un entretien avec Le Point :

"Jacques Chirac a beaucoup compté pour moi, sa famille également."

Une entrevue durant laquelle Sarkozy a raconté avoir beaucoup supporté la famille Chirac, notamment avec sa présence, les jours suivants la mort de leur fille, Laurence. Il explique avoir reçu un appel de Bernadette Chirac, qui lui annonçait la tragédie.

"Je la rejoins et nous sommes là, l'un à côté de l'autre, à surveiller Laurence, qui n'est plus (...) Ce lien avec la famille Chirac fait partie de ma vie depuis bien longtemps",

s'est-il souvenu.

"PASSIONS", LE NOUVEAU LIVRE DE NICOLAS SARKOZY

Jeudi 27 juin, Nicolas Sarkozy sort "Passions" (éditions de l'Observatoire), un livre imprimé à 200.000 exemplaires dont 175.000 ont déjà été précommandés par les libraires, dans lequel il a évoqué sa première rencontre avec Jacques Chirac.

Dans un entretien accordé au Point, jeudi 20 juin, il a précisé que ce livre ne signe pas son retour dans la vie politique, qui ne lui manque pas du tout. Et concernant l’écriture du livre, il a dit au magazine que ce ne sont pas ses Mémoires.

"Ce livre n'est ni historique, ni thématique, ni chronologique. "Passions" n'est pas fondé sur des documents, mais sur des sentiments. Je ne me suis pas replongé dans des archives pour ne faire confiance qu'à ma mémoire, à mes souvenirs, à la réflexion et au cœur",

expiquait-il.

SON DOULOUREUX DIVORCE AVEC CÉCILIA

Un ouvrage dans lequel il parle de son pénible divorce avec Cécilia Attias, au tout début de son mandat présidentiel :

"C'est peu dire qu'à l'époque l'attitude de Cécilia me stupéfia. Je n'avais rien anticipé. Je n'y avais rien compris. Je subissais sans pouvoir contrôler une situation, qui, chaque jour, devenait plus incompréhensible."

"Passions" est le nouveau livre de Nicolas Sarkozy, disponible en librairies et qui s'annonce d'ores et déjà comme un succès cet été.

Les postes connexes
Célébrités Mar 08, 2019
Jacques Chirac: sa réaction quand il a découvert la mort de sa fille suite à une crise cardiaque
Célébrités May 01, 2019
Bernadette Chirac : querelle avec Nicolas Sarkozy, qui a failli ruiner leurs 30 ans d'amitié
Politique Mar 16, 2019
Le beau-fils de Jacques Chirac ne se serait pas suicidé, d'après les révélations de sa mère
Twitter/closerfr
Célébrités May 22, 2019
Bernadette Chirac a 86 ans : son plus grand regret pour sa fille, décédée d'anorexie mentale