Qu'est-il arrivé aux deux fils de Simone Veil, deux ans après son décès

Simone Veil était et resterait à jamais l'icône de la lutte pour les droits des femmes. Elle est cette combattante à l'origine de la "loi Veil" en 1947, qui a dépénalisé l'IVG, elle s'est également consacrée à la lutte contre la discrimination des femmes en France. 

Le 30 juin 2017, la famille de la personnalité politique a annoncé qu'elle s'est éteinte à l'âge de 89 ans. 

Outre sa vie politique, Simone Veil était une mère de famille et avait vécu une longue histoire d'amour. Alors qu'elle revenait de sa déportation, elle a rencontré Antoine Veil en 1946, et l'a épousé. Leur idylle a duré 67 ans, avant que la mort ne vienne lui enlever son époux en 2013. 

De cet amour, trois enfants sont nés : Simon Veil a donné naissance à son premier fils Jean en 1947, Claude-Nicolas est né en 1948 et Pierre-François en 1954. 

Son aîné, Jean Veil, a suivi les pas de sa mère en oeuvrant dans le domaine de la justice. Il est avocat du barreau, spécialiste dans le droit des affaires, de notoriété internationale.

L'avocat international a confié à Femme Actuelle que Simone Veil avait une confiance absolue en ses fils. 

"Un jour que nous lui demandions de nous emmener au salon de l'enfance, elle nous a dit que le meilleur moyen de ne pas s'y perdre c'était d'y aller seuls (...) nos parents travaillaient, sortaient et voyageaient professionnellement beaucoup. Elle était à notre goût trop peu souvent à la maison, mais, quand elle était là, sa présence était incroyablement prégnante",

se souvient Jean. 

Quant à Pierre-François, lui aussi est devenu un ténor du barreau en droit des affaires, comme son grand-frère. L'avocat qui est maintenant âgé de 65 ans a fondé son premier cabinet au milieu des années 80. 

"Les journalistes se sont mis à trouver maman exceptionnelle après 1974 (loi sur le droit à l'avortement). Nous avons toujours su qu'elle l'était",

confie-t-il également à Femme Actuelle. 

Cependant, un grand drame s'est produit dans la famille Veil au début des années 2000. Simone Veil et son mari Antoine ont douloureusement perdu leur fils Claude-Nicolas.

Ce dernier est décédé des suites d'une crise cardiaque à l'âge de 54 ans. Onze années après cette perte, l'ancienne ministre de la Santé a dû dire adieu à son mari. Et depuis, elle n'a plus jamais fait une apparition publique. 

Elle a dit :

"J'ai commencé ma vie dans l'horreur, je la termine dans le désespoir."

DES PORTRAITS D'ELLE VANDALISÉS

Pour rappel, Simone Veil est née dans une famille juive originaire de Lorraines, en 1927. Elle a été rescapée de la Shoah après y avoir perdu son père, sa mère et son frère.

Elle est ensuite devenue magistrate et femme d'État français. À son décès, la déportée nazie a eu droit à un hommage national. 

À l'occasion de son inhumation au Panthéon, un artiste avait peint les visages de Simone Veil. Mais les ouvrages ont été vandalisés par des antisémites.

Les postes connexes
Parentalité Apr 25, 2019
Coluche, la star et le père : qu'est-ce qui est arrivé à ses fils qui sont aujourd'hui tous les deux dans leur quarantaine?
Histoires virales May 16, 2019
Cette mère a perdu ses deux fils par une overdose empêche les autres d'en arriver là
TV May 10, 2019
Bourvil, père de deux fils : son aîné, Dominique, est devenu un homme politique connu
Parentalité Mar 06, 2019
"J'ai offert la mort à mon fils" : une mère avoue un meurtre prémédité après 30 ans