Un prêtre retraité sanctionné à une amende car il n'avait pas de billet à la gare

05 juil. 2019
07:45
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Un prêtre de 82 ans, Lucien Converset, n’a pas réussi à acheter son billet de train – malvoyant, l’homme n’a pas pu utiliser les bornes et les caisses ont été fermées. En s’adressant à un contrôleur pour régler la situation, le retraité obtient, au lieu de l’aide, une amende de 100 euros !

Annonces

"Je ne témoigne pas pour mon cas personnel mais dans un esprit collectif pour qu'une solution pérenne soit trouvée", dit le curé de 82 ans qui voulait prendre un train de Dole pour rentrer chez lui, à Dampierre.

En fait, Lucien Converset avait envisagé ce voyage pour pouvoir participer à une manifestation ayant pour but défendre la SNCF. Malheureusement pour lui, toutes les caisses ont été fermées. Malvoyant, il n’a pas réussi à acheter son billet, ni via son smartphone, ni via des bornes. En montant donc directement dans le train et en se présentant à un contrôleur pour pouvoir régler l’état des choses, le retraité s’est retrouvé alors dans une situation complètement absurde.

Annonces

L'agent de la SNCF a refusé de lui délivrer un ticket, pourtant, l’a sanctionné par une amende !

"Ainsi les 3,50 € qu'il débourse sur ces dix-huit kilomètres de trajet, se transforment-ils en 50 € d'indemnité forfaitaire. Choqué, l'ancien prêtre refuse de payer une telle somme pour un trajet aussi court. À 12 h 49, ainsi qu'en atteste son récépissé, le contrôleur décide donc de doubler la note", explique L'Est Républicain.

La photo d'un train de la SNCF | Source: shutterstock.com

Annonces

En descendant du train, le prêtre malvoyant s’est retrouvé avec une grosse amende de 100 euros…

Depuis ce jour, les démarches de la part de Lucien Converset ont été multipliées. Le retraité a reçu également le soutien d’Antoinette Gillet, l'ancienne vice-présidente EELV de la Région Franche-Comté.

Vexé, l'octogénaire a exprimé encore une fois son indignation:

"Au-delà des personnes âgées, des handicapées ou des malvoyantes, je pense à toutes celles qui ne savent ni lire ni écrire et qui ont besoin d'un contact humain pour effectuer cette formalité d'achat d'un ticket et d'aide à préparer un voyage."

Annonces