Un mannequin témoigne après la "cascade imprudente" du photographe

13 juin 2019, Robyn-Lee Jansen, une jeune femme de 22 ans originaire de Vancouver au Canada, s’est brûlé les jambes au second degré après un accident survenu lors d’une séance photo qui a mal tournée. Elle pointe le doigt sur les négligences du photographe.

Malgré ses blessures, la jeune femme est restée souriante sur les photos qu’elle a partagées sur sa page. La jeune Canadienne de 22 ans faisait du mannequinat afin de payer ses études.

Le 13 juin 2019, lors d’une séance photo qui a mal tourné, la jeune étudiante s’est retrouvée brûlée au second degré aux niveaux de ses membres inférieurs.

Selon la jeune femme, la raison de l’accident n’est autre que "la négligence et l'imprudence" du photographe.

Pour financer ses soins, la jeune étudiante a fait appel aux dons des internautes via le site Go Fund Me. Elle prévoit aussi des poursuites judiciaires contre le photographe.

Elle a raconté les détails de cet "horrible et traumatisant" accident sur sa page en racontant qu’elle a répondu à une annonce d’un photographe qui cherchait

“un mannequin pour faire une séance photo avec du feu.” Et si elle s’est fiée à ce photographe-là, c’est parce que d’autres mannequins le lui ont recommandé le photographe lui a aussi assuré que l’exercice serait “sans danger.”

Dit-t-elle.

Mais en arrivant sur la scène, un peu retard, le téléphone du photographe ne s’arrêtant pas de sonner, les choses ne se passaient pas dans le calme.

"Il avait l'air pressé et sa famille l'a appelé plusieurs fois",

confie alors la jeune femme. Puis au moment de travailler avec le feu, le photographe lui ordonne de s’immobiliser, sans crier gare, il lui a jeté un flacon d’huile de paraffine liquide tout en se tenant près de la jeune femme. Ses jambes se sont soudainement enflammées. 

Les conséquences étaient terribles pour la jeune femme, elle déclare avoir des brûlures au deuxième degré sur plus de 25 % de ses jambes et des brûlures au premier degré aux jambes antérieures, à la hanche, au dos et au bras droit.

Elle craint de devoir vivre avec des cicatrices qui auront pour conséquence de compromettre son avenir en tant que mannequin.

Robyn-Lee Jansen a actuellement collecté 9 500 $ de la part de plus de 200 donateurs, c’est déjà presque le double de son objectif de 5 000 $.

Elle invite ses consœurs à la prudence pour éviter que des accidents de ce genre ne se reproduise :

"Exigez qu'il y ait des dispositifs de sécurité. Et si le photographe ne peut pas les garantir ni les mettre en place, refusez de le faire. Cela ne vaut ni votre temps, ni votre sécurité."

Les produits achetés dans le commerce peuvent-ils être dangereuse ? Une femme de 40 ans s’est brûlé le crâne après une coloration. Découvrez ici comment cela a pu arriver. 

Les postes connexes
Twitter/LeTelegramme
International Jun 25, 2019
Un Français témoigne 12 ans plus tard après avoir survécu au crash de Phuket
youtube.com/KARE 11
People Jun 22, 2019
Le témoigne d'un père après que son fils de 4 ans, a survécu à un accident de voiture
Facebook/laura.worsley.92
People Jun 25, 2019
La mère témoigne après avoir donné naissance à un enfant après 13 fausses couches dues à des erreurs médicaux
Twitter/francebleu
Histoires virales May 22, 2019
Une mère, qui a perdu son bébé à la suite d'une erreur médicale, témoigne