Charles Consigny critique vivement son salaire dans "On n'est pas couché"

José Augustin
09 juil. 2019
20:31
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Le jeudi 4 juillet 2019, sur Voltage, Jordan de Luxe a invité Charles Consigny, ancien chroniqueur de "On n'est pas couché", diffusée sur France 2. Le jeune homme a dévoilé son salaire dans l'émission de Laurent Ruquier.

Annonces

Après avoir seulement participé à une saison, Charles Consigny a quitté "On n'est pas couché" au début du mois de juin 2018. Il est temps donc pour l’avocat de 29 ans de passer à autre chose.

Laurent Ruquier souhaite redéfinir le format de son talk-show du samedi soir. Plus jamais de duo de chroniqueurs permanents dans l’émission et place à une équipe tournante.

De son côté, Charles Consigny veut se consacrer de tout coeur à son métier d'avocat. Invité de l’émission radio de Jordan De Luxe, le 4 juillet 2019, l’avocat a dévoilé son salaire dans l'émission animée par Laurent Ruquier qu’il avait quittée récemment.

Annonces
Annonces

"On gagne 1 200 euros nets par émission, pas tant que ça. Moi, j'ai aucun problème à protester, aux Etats-Unis, c'est un job qui serait payé 10 ou 100 fois plus”,

a-t-il déclaré.

En effet, Charles Consigny estime ne pas être suffisamment bien payé pour tout ce qu’il a fait. Par contre, il n'a jamais eu l'intention de négocier le contrat. 

Annonces

"Je me suis renseigné auprès de prédécesseurs dans ce job qui m'ont dit que ce n'était pas négociable, mais je ne le faisais pas pour l'argent",

a expliqué le jeune homme.

Annonces

Le chroniqueur a ensuite indiqué ce qui suit :

“En France on a un vrai problème, en gros il n'y a que l'état qui a le droit de gagner de l'argent, que les énarques qui ont le droit de bien vivre en France (...) Ça m'allait très bien puisque c'était quand même bien payé".

Il est fréquent que les salaires des chroniqueurs télévisés fassent l'objet de nombreux commentaires.

Annonces

UN POINT DE CONFLIT

Charles Consigny a accusé Jean-pierre Foucault d'avoir abusé du fond de teint lors de la présentation de l'élection Miss France 2019. Frustré, le présentateur a réagi via Twitter.

Annonces