logo
Shutterstock.com
La source: Shutterstock.com

Un bébé de 18 mois est mort tragiquement en s'étouffant avec une cacahuète à Montpellier

Cathya Harena Raoelina
15 juil. 2019
21:01
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Un événement malheureux s'est produit dans la nuit du dimanche à lundi près de Montpellier (Hérault). Un bébé de 18 mois est mort par suffocation en avalant une cacahuète, à Peroli, comme l'a rapporté Le Métropolitain.

Annonces

Dans la soirée du dimanche 14 juillet 2019, les parents organisaient un apéritif entre amis chez eux, à Peroli.

Aux alentours de 20 heures, ils ont remarqué que le bébé commençait à s'étouffer et que son état était si critique, car il avait fait un arrêt cardia-respiratoire. Les parents ont tout de suite alertés les secours.

Sur place, les pompiers et un infirmier du Sdis 34, soutenus par une équipe du Smur-Samu 34, se sont mobilisés et ont procédé à des massages cardiaques sur l'enfant.

Annonces

Ce dernier a été par la suite, transporté au CHU Lapeyronie, dans une ambulance sous escorte de deux motards de la police nationale du Commissariat central de police de Montpellier.

Mais malheureusement, arrivés au service de réanimation pédiatrique, malgré tous les efforts des médecins, le coeur du bébé a cédé. Il est mort asphyxié au milieu de la nuit. La cause, une cacahuète qu’il a mangée.

Annonces

Ce genre de cas n’est pas vraiment étranger en France, puisque chaque année, on dénombre plus de 10 millions de personnes victimes d'un accident domestique.

Au vu de ces statistiques inquiétantes, une autre tendance est encore plus alarmante. Environ 230 000 enfants sont, chaque année, victimes d'accidents quotidiens. Chez les enfants de 1 à 4 ans, ceux-ci constituent souvent une cause majeure de décès.

Annonces

D’après les informations fournies par Le Métropolitain, cela est dû en grande partie à la consommation de petites matières comme les jouets, les billes, les noyaux d'olive et le fameux syndrome de la "fausse route".

En outre, chaque année, environ 30 sur 250 enfants de moins de 15 ans qui font une chute par la fenêtre meurent.

Annonces

En tout cas, il faut savoir que dans la vie de tous les jours, la chute fait le plus grand nombre de victimes, soit 9 400 décès chaque année.

Ce drame nous fait penser à une tragédie qui a eu lieu dans les Hauts-de-Seine. En prenant son goûter, une brioche, un petit enfant va faire une "fausse route".

Au bout de 1h30 d'intervention, le jeune garçon va être transféré dans un hôpital où il décèdera 2 heures après.

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Articles connexes

"Il n'arrivait pas à respirer" : le fils de Nabilla, âgé de 2 ans, a été hospitalisé après avoir eu "la tête toute rouge"

07 avril 2022

Des parents disent au revoir à leur fille et débranchent les appareils qui la maintiennent en vie avant d'entendre sa voix 30 minutes plus tard

13 avril 2022

La mère de Maëlys De Araujo, Jennifer, a essayé d'avoir un autre bébé et, après deux fausses couches, elle a divorcé

30 janvier 2022

Un fils moqué par ses parents adoptifs et leurs enfants trouve des lettres qu'ils lui ont cachées : histoire du jour

13 avril 2022