Tragédie dans les Hauts-de-Seine : Un garçon de 4 ans meurt en s'étouffant avec une brioche

Un accident à Saint-Cloud, en Hauts-de-Seine survient et conduit la mort d'un petit garçon de 4 ans.

Le petit garçon prenait tranquillement son goûter, une brioche, quand soudain il fait une fausse route. Le garçon commence à suffoquer, ses voies respiratoires sont bouchées.

Le père et la nourrice de l'enfant ne savent pas quoi faire et décident d'appeler les secours.

Sur place, les secours ont pratiqué le massage cardiaque pour essayer de ranimer le jeune garçon. L'intervention sur place a duré plus de 1 h 30, car l'état de santé du garçon ne permettait pas son transfert.

Les secours, à court de moyens, décident de l'emmener à l'hôpital Necker. Malheureusement, les médecins n'ont rien pu faire pour lui et au bout de 2 heures, le petit décède.

Pour les cas de "fausse route", ils peuvent être résolus en pratiquant la méthode d'Heimlich.

La méthode consiste à aider la victime à expulser, de ses voies respiratoires le corps bloquant la respiration.

L'intervenant se place derrière la victime, place ses poings au milieu de la cage thoracique et dans le creux de l'estomac de la victime et applique de fortes pressions.

La méthode  fait partie des gestes qui sont enseignés durant les cours de secourisme. Des gestes qui peuvent sauver des vies.

La technique pour sauver des vies de l'étouffement a été trouvée par le docteur Henry Heimlich en 1974. Le nom de la technique a, par la suite, porté le nom du chirurgien thoracique.

Le docteur Heimlich succombe à une crise cardiaque à 96 ans en 2016.

Le dernier cas d'étouffement qui a conduit à un décès remonte à un an passé, en mois d'avril. Un couple espagnol perd leur petite fille de 2 ans à cause d'une fausse route.

La petite fille s'est étouffée devant eux alors qu'elle mangeait sa crêpe. L'incident avait eu lieu non loin de la Tour Eiffel.

Si les décès à la suite des étouffements sont assez rares, les interventions des secours pour ces accidents sont plus fréquentes. Dans cette histoire, des pompiers sauvent un bébé étouffé.